III - Contexte et histoire
 :: Through the looking glass :: Coutumes locales Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
The great old one
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The great old one
Messages : 137

1 - Le contexte

La moisson des âmes
Nous avons tous fait ce rêve étrange avant notre arrivée, le tic tac entraînant d'une montre à gousset, le temps qui poursuit sa course, puis le silence et l'obscurité. C'est tout. Rien d'alarmant, une journée banale jusqu'à ce que le doux cliquetis vienne à nouveau caresser nos oreilles, que notre regard se perde dans une ruelle où une silhouette singulière nous observe. Une forme plus ou moins humaine, surmontée d'une immense tête de lapin. Blanc ou noir, souriant, grimaçant ou en pleurs, peut-être étaient-ils plusieurs à se disputer votre existence... Le fait est que nous étions les seuls à le voir... On dit qu'ils parlent à certaines personnes, que certains ont le choix... Le fait est que nous nous sommes tous retrouvés là. Certains sont passés par une porte, d'autres un terrier ou encore un miroir. Nous venions de mondes et d'époques différentes on nous a pris nos âmes juste avant de nous abandonner dans ce monde en proie à la folie, Wonderland.

On dit qu’il fût un temps où les royaumes ne faisaient qu’un, un temps où régnaient la paix et l’harmonie. Que Wonderland était la croisée des mondes, un paradis destiné à accueillir tous les égarés. Tout cela semble si irréaliste aujourd’hui. Le pays des merveilles est déchiré en royaumes qui n’ont de cesse que de se faire la guerre, entretenant de vieilles rancunes ou simplement désireux d’agrandir leur territoire. La mort et le temps eux-mêmes se sont détournés de ces contrées désolées, laissant les habitants figés dans un éternel conflit. Lors de notre arrivée nous avons cessé de vieillir, il en va de même pour les natifs. Certains morts reviennent à la vie, mais ils y laissent toujours quelque chose. Ce monde n’est désormais rien de plus qu’une immense prison vivante. Les "Créateurs", les dirigeants de ce monde, volent les âmes de leurs sujets afin d’accroître leur pouvoir. Ils envoient leurs passeurs dans d’autres mondes pour enlever des âmes égarées afin d’alimenter la machine infernale qu’est devenue Wonderland. Venus de tous les horizons, les prisonniers hantent les rues, sombrant chaque jour davantage dans la folie. Les rares créatures ayant réussi à conserver leur âme sont traqués comme du gibier... Détournez-vous du lapin blanc.
Dim 16 Sep 2018 - 6:19
Revenir en haut Aller en bas
The great old one
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The great old one
Messages : 137

2 - L'histoire

We're all stories in the end...
Pour ceux qui voudraient se plonger dans les méandres du passé de Wonderland, voici son histoire. Elle vous permettra de mieux ancrer vos personnages dans le contexte du forum.

L'origine
On dit que d’une simple pensée un homme créa le temps. On dit qu’il sombra dans la folie et le brisa. On dit que la seconde Créatrice créa la vie et que par la suite monde fut façonné par d’autres, que chaque nouveau Créateur apporta sa pierre à l’édifice. Le monde était prospère et accueillait les égarés, un paradis s’offrait à ceux qui osaient en franchir les portes, que l’on pouvait même obtenir des dons en acceptant d’alimenter le monde en lui cédant son âme... mais tout s’effondra. De nouvelles frontières virent le jour et avec elles, de nouveaux Créateurs. Le royaume se retrouva divisé, des factions se créèrent, devenant à leur tour des royaumes, d’autres finirent écrasées.
On dit que la première création était le cœur de Wonderland et que de le briser fut le premier péché, que le monde était dès l’origine souillé par la folie et que telle une gangrène elle s’étendit sur les autres créations. Que tout cela était inévitable et que les créateurs n’avaient fait que repousser l’inévitable, peignant de majestueuses fresques sur un mur déjà en ruines.

Ces temps de paix furent rapidement oubliés pour laisser place à ce qu’on appelle l’époque noire de Wonderland. Des temps de guerres où de nombreuses âmes furent perdues, le monde n’ayant plus suffisamment d’essences pour continuer à exister, des royaumes entiers disparurent laissant place aux limbes. L’équilibre fût complètement rompu et dans ce monde où la mort n’existait pas, pour la première fois des vies s’éteignirent à jamais, d’autres se retrouvèrent dénaturées, contraintes à payer un tribut pour revenir. Le monde sombra alors dans le chaos et la désolation, ce fût la porte ouverte à tous les excès.
De peur de voir le monde disparaître, les Créateurs conclurent une trêve, faisant appel à leurs passeurs pour repeupler le monde... L’urgence eut raison des mœurs et le consentement devint une notion désuète, des milliers d’âmes furent arrachées à leur foyer. Plus les âmes affluaient, plus la puissance des Créateurs augmentait et plus ils en voulaient.

Aujourd’hui le trépas est monnaie courante et les rares revenants subissent un sort parfois pire que la mort. La vie n’a que peu de valeur. Dans certains royaumes les nouveaux arrivants ne sont rien de plus que du gibier, les habitants en arrivant même à faire des listes de requêtes aux passeurs afin de trouver leur esclave idéal. Désormais la seule option est la survie... bien que certains rêvent encore de se faire un nom, de se prendre au jeu de la folie et de se hisser dans les hautes sphères de la société, renverser les créateurs ou façonner leur propre royaume.

Dim 16 Sep 2018 - 6:35
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: