Icare -l'aile morte- (U.C) 15%




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Icare -l'aile morte- (U.C) 15%   8/11/2012, 20:29



avatar
Invité
Invité


Who am I ?

●Icare...

« Le rêve tombé »

.: Nom civil: Les humains et les pairs de cet univers chimérique, me nomment tout simplement Icare.
.: Age : Ne vous a-t-on jamais dit, qu'il était interdit de poser ce genre de question à une adolescente complexée de sa propre jeunesse ? ! Heureusement pour vous, je me sens d'une humeur rossignol aujourd'hui... Sachez, que cela fait exactement douze années que j'ai chu hors du doux cocon protecteur de ma mère. Ce qui est vraiment quantité négligeable lorsque l'on regarde les étoiles ou la mer.
.: Orientation sexuelle :... Je ne m'intéresse pas encore à ce genre de vices. Mais que tu sois une fille au masculin ou un garçon au féminin, je te trouverai toujours un charme ! Monsieur le lecteur.
.: Groupe : Actor.
.: Origine : Ces idiots d'humains prétendent que je serais le reflet de « Icare ». Un homme antique, vieux squelette de plusieurs siècles... Apparemment celui-ci se serrait enfui du labyrinthe qui le retenait captif en amassant des plumes d'oiseaux... Oui ! Vous n’hallucinez point mon ami, des plumes d'oiseaux, comme un enfant qui collectionne les galets le long d'une rivière. Il les aurait façonnés en deux grandes ailes... Oh bien sur, le pauvre bougre n'était pas esseulé dans sa besogne. Son géniteur l'escortait. Quel était son nom déjà ? Qu'importe ! Les deux hommes se sont échappés de leur prison en volant à l'aide de leurs créations. Les prétentieux, jouer les créatures aillés ! Ils allaient le regretter ! Bref... Dans son orgueil... ou son inconscience - la jeunesse rend si stupide - Icare omit les conseils de son père. Ce dernier lui recommandant de ne pas voler près du soleil, les ailes étant colmatées de cire.
Sa sagesse fut ignorée.
Icare ricana, il vola par dessus les nuages. Toujours plus haut. Toujours attiré par davantage de lumière. Un sentiment de liberté le laissait dans une ivresse songeuse...
Il ne s’aperçut que bien trop tard, que ses ailes avaient fondu. Le soleil les avait peu à peu rongé, cet affamé cruel et vorace si fier de ruiner vos espérances.
Son corps chuta dans les abîmes, qui devinrent son seul linceul...

Fascinant n'est ce pas ?

Contrairement à mon double, je peux voler. Mais je ne peux rêver... Douze années d'une existence lamentable pour une mentalité d'adulte... Avouez-le... Mes ailes à moi aussi on fondues ? Non ?
.: Fonction : « Petite fille (trop) curieuse ? »
.: Particularités / Pouvoirs : Des plumes tombent en tempête sur le monde. Trop lucide pour te laisser abuser par ces paroles poétiques, tu lèves la tête. Et là, tes iris papillonnent d'incompréhension. Ce qui dans un esprit mature s'apparentait à des flocons de neige s'avèrent appartenir à une autre blancheur...
Des feuilles... Des feuilles s'agglutinent en masse, pareille à un essaim... Des feuilles sans tâches sur le papier, si pures et éclatantes... Et en leur coeur sommeille une reine... Non tu ne rêves pas, tu n'es ni fou, ni mort pour autant, humain si hermétique. Cette fille est un ange : un séraphin falsifié, un oiseau mécanique, un illusionniste imposteur bientôt châtié.

Incarnant un inconscient étourdi, autrefois déchu de sa propre sottise, notre Icare à nous dispose du même don que son homonyme dans ces derniers instants.
Elle peut voler, planer ou léviter à sa guise...
Enfin « à sa guise »... Tout s'orchestre selon les caprices de monsieur le vent.
Icare contrôle une ribambelle de feuilles en papier qu'elle modèle en fonction de ses lubies... Il peut s'agir de deux ailes puissantes – assez stylisées mais efficaces –, d'un parapente... ou même en froissant le papier, d'un petit avion sur lequel voguer.
N'ayant aucune influence sur la brise, la demoiselle doit cependant attendre que les courants d'air lui soit favorables avant de mettre en oeuvre ses « inventions ».

« Comme Icare, l'authentique, je ne suis qu'un mannequin vivant, capable à tout moment de chuter en miettes dans un sol sans fond. »

« Dame oiseau » peut aussi se servir des pages de manière offensive en les transformant en projectiles. Le papier est un outil tranchant, ne le sous-estimez point ! Qui ne s'est jamais coupé l'index ou le majeur avec son ouvrage préféré ?
Si vous vous hasardez à vouloir mener un combat auprès de Icare, ne vous attendez pas à ressortir de cette valse sans nombre de mutilations.

« Et dire que cette merveilleuse faculté serait artificielle, sans les existences Alices... Moi qui n'ai plus une once d'imagination, plus le moindre grain de sable, je tire profit de celle des autres... Dans le fond, je suis pathétique... N'est-ce-pas ? »

Une « puissance » entravée par une condition polissonne, tortionnaire même. Le genre d'entrelacs venimeux qui enlisent notre marmaille aux cheveux émeraude, dans un mal aise, plus obscur encore. Puisque pour récolter une force combative, Icare se trouve dans l'obligation d'écouter les espérances ou les songeries des Alices.
Et pour l'individu ayant perdu les siens, la jalousie ne cesse de s'agrandir, de s'agrandir... Comme un ruisseau rendu instable lors d'une forte mousson.
Une émotion toxique, difficile à contenir...

Dernière chose. « L'oiseau du paradis » envoie également, le cas échéant, des bataillons de feuillets pour brouiller la vision adverse. Celles-ci se mettent alors à graviter autour de lui de façon fichtrement rapide, en rafales.
Une méthode comme une autre, fourbe certes mais pratique pour prendre la poudre d'escampette.
.: Classe sociale : Ayant choisi un style de vie en marge de cette société, je peux défendre mon honneur d'ermite.
.: Habitation : Le monde est ma maison, voyons ! Et, je ne vous dis pas, le ménage risque d'être grand.


Description Physique



Avez-vous déjà entendu parler des Dames Oiseau ? Ne vous laissez pas surprendre par un mirage d'homophone, chers lecteurs. Le chérubin que je m'en vais vous conter ne possède pas les traits cadavériques de ces damoiseaux, le nez sur-poudré de vulgarité. En fait, mon coeur ne serait endurer qu'on puisse l'associer au monde dégoutant et contrefait de cet élite bourgeoise. Osez lui greffer un tel masque, et je promets sur mes pages de narrateur, de venir faire couler l'encre rouge dans vos orbites adorées.
Voilà qui est étrange. Mon esprit ne s'est tellement pas brusqué de la syntoniser à un sbire du divin, que j'ai fini par la considérer comme tel.
Peut-être comprendrez-vous cette admiration effleurant de si près l'idéalisation, une fois le portrait dépeint ?

Les souvenir remontent comme si un livre était déposé à mes genoux. Comme si je pouvais encore saisir avec l'exactitude de ses détails l'illustration de ce jour.
Je revenais d'une après-midi quasi éternelle passée à la librairie... Ou était-ce plutôt en fin de matinée ? Il serrait probable, que ce soit à l'heure du thé... C'est toujours l'heure pour le thé ! Avec l'esprit burlesque de notre univers, on ne sait jamais à quoi ou à qui se fier.
Le soleil reflétait des rayons anis, sur une herbe étagement laguneuse. D'épais nuages crémeux dessinaient des abysses par tâches sur l'ensemble des plaines. Une clôture éculée, aux barbelés tous édentés, longeait la route boueuse imbibée de mes pas. Les collines ondoyaient, sous mes pauvres yeux brouillés de fatigue, semblable à des vagues émeraude. Un dégradé de romans s'écussonnait dans mes bras. Ne vous ai-je pas averti que j'étais bibliothécaire ?
Mon supérieur hiérarchique, une ombre comme je le suis – d'ailleurs je trouve sa condition ironique et bien contradictoire avec la pseudo équité nous unissant – venait de me confier suffisamment de feuillets pour fertiliser ma connaissance générale des contes, trop « anorexique » selon lui.

La tête songeuse à la nuit blanche qui m'attendait, les idées lourdes, mes pas s’enchaînaient d'eux même. Je n'étais plus qu'un automate « bourreau du boulot »... Un pantin trouvant confortable qu'on lui dicte ses actes, sans qu'il n'ait à y méditer...
Puis, « elle » a surgit. « Elle », avec sa candeur enfantine, a clairsemé des idées de rires, de barbes-à-papa et de manèges, dans cet âme si vide de grande personne.

Un tour de magie rendu possible que par son physique...
De quelle curieuse illusion a-t-elle usé ? Je ne le serais probablement jamais.

Sa carrure chétive, se décalquait dans un ciel océanique.


U.C



Etat mental



« La vie s'emploie à briser les rêveurs. Ma douce petite Icare, amer enfant à l'imagination essoufflée...
Depuis que tu t'es fait tienne l'identité d'un curieux être aillé, tes songes se sont tous décousus un à un... Comme les plumes de ce personnage que tu n'incarnes que si bien. Vos existences sont deux tableaux identiques s'affrontant dans un miroir. Qui est réel et qui ne l'est pas ? Cette réponse, tu la trouveras un jour, si tu survies dans ce monde démentiel. »


~~~

U.C



Il était une fois...




U.C




Derrière l'écran


.: Comment êtes-vous arrivés ici? : La force du hasard, en fait : En me promenant de partenaire en partenaire.
.: Quelque chose à nous dire? : "I belive I can fly !~♫"... Non, pour être on ne plus sérieux, je suis désolée pour le retard que risque de me prendre cette fiche. Ce n'est pas dans mes habitudes de traîner de la semelle mais, les affaires scolaires m'y obligent (génération de l'urgence et des devoirs acculés à la dernière minute). Merci de votre compréhension. Ah et j’espère avec sincérité que mon personnage sera considéré comme valide. Etant un protagoniste antique.
.: Avatar : GUMI, mascotte de la série des Megaloids.
.: Rang désiré : The Bird has no ground








Dernière édition par Icare le 22/11/2012, 17:16, édité 48 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Icare -l'aile morte- (U.C) 15%   8/11/2012, 20:46

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Une femelle! \o/ /sort/ xD

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche! Quand tu l'auras terminée n'hésites pas à nous signaler ta fiche comme terminée quand tu auras fini! Elle promet d'etre interessante j'ai hate de la lire ^^ Ne t'en fais pas pour le temps on est très compréhensifs de ce coté ^w^



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”


Dernière édition par Snow White le 8/11/2012, 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Icare -l'aile morte- (U.C) 15%   8/11/2012, 21:42



avatar
Invité
Invité
Bienvenue par minou et bon courage pour finir ta fiche! :D
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Icare -l'aile morte- (U.C) 15%   8/11/2012, 22:07



avatar
Invité
Invité
Oh~ une petite fille toute mignonne, viens dans les bras de Papa :D *la câline*

Bienvenue ^W^ surtout comme dis Snow ya pas de soucis en autant que tu donne signe de vie o/ et l'administration te proposera, lorsque ta fiche sera fini, de signalée ta fiche comme terminée

voilà et bonne chance \o/ *o/*
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Icare -l'aile morte- (U.C) 15%   5/1/2013, 11:00

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Bonjour!

Comme la fiche est en cours depuis un certain temps et nous n'avons vu d'évolutions nous voulions savoir où en était la fiche et surtout si vous comptiez la terminer ou bien abandonner le personnage, si vous avez le moindre souci extérieur au forum il suffit de nous le communiquer et nous attendrons sans le moindre problème cependant il faut nous tenir informés pour qu'on ne supprime pas le compte ^^ merci pour votre attention.

Cordialement.



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Icare -l'aile morte- (U.C) 15%   



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Icare -l'aile morte- (U.C) 15%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» Amy Winehouse est morte
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» Ma présentation --> Aile de Mésange
» Ségo n'est pas morte!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Through the looking glass :: Et toi, t'es qui? :: Présentations en cours :: Présentations refusées-