III - Contexte et histoire




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: III - Contexte et histoire   26/3/2015, 04:12

Voir le profil de l'utilisateur
The great old one


Messages :
135
avatar
Père Castor
The great old one

1 - Le contexte

La moisson des âmes
L'obscurité vient voiler votre monde et à cet instant vous le savez, vous l'avez perdu à jamais. Et puis elle apparaît, cette lumière blanche dont vous n'avez que trop souvent entendu parler, discours redondants et croyances décousues. Et pourtant lorsque vous la voyez votre ventre se noue. Vous savez ce que vous avez à faire, et pourtant vous n'arrivez pas à vous y résoudre et rejoindre la lumière. C'est trop tôt et trop soudain.

Alors que vous cherchez, sans grande conviction, une voie d'issue, vous le voyez, ce sourire trop blanc dissimulé dans la lumière. Une figure humaine, entièrement vêtue de blanc, se dessine. Mais votre regard reste rivé sur ce sourire qui promettait tant et qui désormais vous glace le sang. La tête de lapin qu'il orne ne doit pas y être étrangère et la main tendue n'a plus rien d'amical. Et pourtant vous la prenez, naïves petites créatures, par ce qu'elle vous promet la vie. Pas celle que vous avez quitté, non, rien d'aussi peu attrayant. Ce qui vous est promis c'est un rêve éternel... Le paradis.


***

Vous attendiez à découvrir un monde merveilleux, mais vous voilà confrontés au reflet de la folie humaine, foulant les ruines d'un passé autrefois féerique. Les « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants … » Ont laissé place à l’image d’un présent ravagé.
Bienvenus à Wonderland, le pays de la folie, là où raison n'est que déraison et où le sang est la seule loi en vigueur. Même le temps est déréglé et s'arrête à un moment aléatoire de la vie des habitants, sans parler de la notion de mort, bien différente de ce qui vous est familier. Étrangers, ou créatures des rêves, vous avez désormais un objectif commun : survivre. Vendrez-vous votre âme pour en acquérir le pouvoir ? Ou serez-vous traqué ?

Vous pourrez toujours tenter de vous libérer de votre condition de pion et renverser le roi des fous pour ainsi prendre sa place. C'est le seul rêve qu'il vous reste après tout. Alors un jeu, le Game of Madness, à été mis en place pour que chacun ait sa chance. Chaque participant se voit conférer quatre plaques représentant des cartes, vous devrez en récolter dix pour pouvoir affronter le roi dans une épreuve qui sera déterminée selon la rareté de vos cartes et la combinaison obtenue. Deviendrez-vous le roi des fous ? Obtiendrez-vous la domination sur Wonderland ? Ou bien vous perdrez-vous dans les méandres de votre propre folie ?


Dernière édition par Père Castor le 26/3/2015, 05:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: III - Contexte et histoire   26/3/2015, 05:13

Voir le profil de l'utilisateur
The great old one


Messages :
135
avatar
Père Castor
The great old one

2 - L'histoire

We're all stories in the end...
Pour ceux qui voudraient se plonger dans les méandres du passé de Wonderland, voici son histoire. Elle vous permettra de mieux ancrer vos personnages dans le contexte du forum.

L'origine
Il y a longtemps de cela l’Homme commençait peu à peu à développer une conscience et de par ce fait, son imaginaire. La première idée créât une possibilité, et s’il existait un au-delà ? Un lieu autre que celui que nous connaissons et qui serait différent ?
Cette simple idée suffit pour générer la dimension des idées, celle qui deviendrait par la suite Wonderland. Lorsque le nouveau monde fût créé l’auteur de la première idée se retrouva dans le monde que son idée avait généré, découvrant cet univers aux multiples possibilités. Bien entendu il n’était encore qu’une feuille vierge n’attendant qu’une histoire pour venir la noircir.

Cependant son esprit était encore jeune et peu développé et tout ce qu'il parvint à créer était une simple montre à gousset, une idée farfelue qu'il avait eue pour marquer le temps qui passait. Dès que la montre prit forme la capacité à imaginer de l'homme s'épuisa et avec elle, l'intérêt que Wonderland lui portait s'effaça.
Il passa beaucoup de temps dans le vide, cette montre, sa seule compagne, lui indiquant le temps qu'il ne lui resterait bientôt plus, la grande faucheuse s'approchant à grands pas.
Frustré de ne plus parvenir à créer, l'homme brisa la montre. Et à partir de ce moment le temps cessa de s'écouler.
Malgré tout, il dut se rendre à l'évidence, peu importait le temps qu'il lui restait, il ne pouvait plus créer. Il perdit alors toute son emprise sur Wonderland et celle-ci partit à la recherche d'un nouveau souverain. Cependant le premier homme parvint tout de même à voler une partie des brisures de la montre, une simple aiguille pour garder son oeuvre près de son cœur.

Nombreuses furent les années à s'écouler avant que Wonderland ne trouve un nouveau souverain. Mais ce jour vint et le nouvel arrivant, ou plutôt la nouvelle arrivante, altéra l'oeuvre du Créateur en réparant la montre brisée qu'elle avait trouvée à son arrivée. C'est ainsi que le germe de la jalousie vint s'ancrer dans le cœur du Créateur, devenant peu à peu démence.
Cependant la pièce n'étant pas l'originale, elle était défaillante et à un moment aléatoire de la vie de la jeune fille son temps s'arrêta, chose qui se reproduisit par la suite pour toute personne mettant les pieds dans ce monde. De plus, après avoir réparé la montre, la nouvelle arrivante se retrouva dans la même impasse que le Créateur, n'arrivant plus à créer. Mais tandis que le premier se referma sur lui-même, le second s'ouvrit au monde réel pour puiser dans les idées d'autres humains, notamment une histoire que lui contait autrefois sa sœur aînée. C'est ainsi que le premier Déjan'thé fut crée, un petit lapin blanc ayant marqué la mémoire de la jeune fille.
C'est ainsi qu'Alice offrit à Wonderland les idées du monde réel, et permit à ce nouveau monde de se suffire à lui-même. A chaque fois qu'une idée était formulée dans l'esprit d'un homme celle-ci prenait forme dans le nouveau monde s'articulant autour de la création originelle désormais devenue le cœur de Wonderland.  

Face à ce spectacle dont le Créateur n'arrivait à tirer aucune fierté, n'y voyant que le vol de l'oeuvre de sa vie, il décida de remédier au mal qui avait été fait. Armé de l’aiguille de la montre il s’apprêtait à éliminer la gêneuse, cependant la folie prit le pas sur son désir de vengeance et il finit par s’ôter la vie. De ce dernier acte désespéré et de l’aiguille que l’homme s’était plantée en plein cœur naquit « Madness », manifestation de la folie humaine, devenu part du cœur de Wonderland l'aiguille en étant une partie. Madness était tel une tumeur, dénaturant la nouvelle Wonderland uniquement par son existence. Mais cela n'empêcha pas à Wonderland de se construire dans le moule féerique des idées d'antan.

Hellcome to madness
Plus le temps passait plus Alice perdait son emprise sur Wonderland. L'imaginaire humain n'était plus ce qu'il avait été autrefois, les baguettes magiques avaient été remplacées par des armes, les rires par des cris horrifiés et la poussière de fée par le sang. Dessins animés, jeux vidéos et livres... Ne faisaient que refléter la démence humaine et la violence de l'esprit. Bien vite Wonderland devint les ruines de ce qu'elle fut sans que personne ne puisse interrompre sa déchéance.
Pour subsister, la contrée des rêves ôtait les âmes de ses habitants, se soulageant de leur existence. Des créatures de rêves d'antan, il ne resta plus que des ombres, ayant oublié ce qu'elles avaient été et pourtant avec des facultés hors du commun. Cette période où le rêve devint cauchemar fut surnommée "l'Epoque Noire". Les quelques rescapés décidèrent de palier à la voracité de Wonderland, et de limiter le nombre de créatures surpuissantes, en lui offrant des âmes qu'elle pourrait consumer, lentement et sans que l'âme ne soit détruite, bénéficiant de pouvoirs moins importants mais tout de même conséquents. Et enfin, pour éviter tout débordement, une âme lui serait offerte, celle de son nouveau roi. Ce dernier obtiendrait les pouvoirs d'un dieu mais devrait renoncer à ce qu'il était, de même qu'à toute possibilité de revenir en arrière, une fois détrôné il ne serait plus que l'ombre de ce qu'il avait été... Plus puissant que certains, mais trop peu pour renverser le système, n'étant plus en possession du trône de la folie dans lequel est encastrée la montre à gousset. C'est ainsi que le Palais a été érigé autour de la création originelle, certains sont encore conscient que le pouvoir du roi provient de la montre, mais beaucoup l'attribuent au trône, au fond c'est ce qui fait d'un roi un roi non ?

Pour élire le nouveau roi un tournoi prit place, le Game of Madness. Un jeu composé des 22 cartes du tarot divinatoire, une combinaison de dix cartes déterminait l'épreuve dans laquelle les opposants devraient s'affronter et  ce jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un.
Le premier roi se retrouva rapidement harcelé, des tournois n'avaient de cesse que de se monter. Las, il décida de changer les règles en ajoutant de nouvelles cartes et en augmentant le nombre de cartes requises pour débuter un affrontement à dix. Son règne s'étendit sur deux mois.
Le second roi quant à lui décida de chambouler les règles, probablement pour éviter que son règne fasse la même fin que le précédent. Le Game Of Madness devint alors ce qu'il est à ce jour. Le règne du second roi fut plus long et s'étendit sur six années au cours desquelles Wonderland regagna un peu de son prestige d'antan.

Les deux rois suivants façonnèrent le monde pour en faire ce qu'il est à ce jour, le dernier périt de par la main de son successeur. Ce dernier hérita d'un royaume prospère mais qui cependant réclamait plus d'âmes qu'il n'en comptait. C'est ainsi que l'attention du quatrième roi se porta sur un personnage qui prétendait venir d'ailleurs, une jeune fille singulière nommée Alice. Le roi découvrit donc les passeurs, de même que l'existence de l'autre monde. Si Wonderland réclamait des âmes, elle en aurait. Le quatrième roi décida donc d'ouvrir les portes de son royaume aux « Alices » il y a quinze années de cela pour qu'elles deviennent des engrenages de la machine trop bien huilée qu'était Wonderland.
Deux années plus tard, le roi fut détrôné par l'une de ces mêmes alices qu'il avait invitées dans son royaume. Ce dernier règne encore à ce jour sur le royaume de la folie, mais nul ne l'a vu et ce depuis une décénnie. L'ancien roi, désireux de reconquérir son trône fonda la faction des Unmads et créa de nouveaux êtres, les Méchaniis, quoi de mieux qu'une future armée programmée pour servir?

Depuis quelques temps un bruit court, comme quoi il y aurait une autre créature au dessus du roi. Autrefois l'un des survivants au déclin de Wonderland, désormais semi-dieu et porte parole du pays de la folie, il incarnerait la volonté de Wonderland... Personne ne saurait dire si le Père-Castor est mythe ou réalité, il n'aurait de contact qu'avec l'actuel souverain et les exécuteurs.
Revenir en haut Aller en bas
 

III - Contexte et histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde
» Contexte - L'Histoire du Forum
» Eclaircir le background, le contexte, l'histoire
» C ▬ Contexte, plan et histoire de l'île
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Through the looking glass :: Coutumes locales-