"Hey, do you want my services for your heart ?" [Terminé]




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: "Hey, do you want my services for your heart ?" [Terminé]   30/3/2015, 00:33

Voir le profil de l'utilisateur
Cœur tendre


Messages :
18
Féminin
Age du personnage :
25 ans (apparence)
Pouvoirs / Particularités :
réparation des coeurs/larmes de perles
Origine :
Webcomic de Miyuli "Hearts for sale"
Orientation sexuelle :
pansexuel
avatar
Heartsmith
Cœur tendre
Heartsmith

"Confiez-moi votre cœur"
.: Nom civil: Ank Bastet, Heart'
.: Age : Son temps est arrêté depuis bien longtemps, horloge détraquée d'une vie éclatée, aiguille bloquée sur le chiffre usé de ses 25 ans.
.: Existe à Wonderland depuis : Depuis qu'il a ouvert les yeux dans un atelier aussi chaleureux que vide, il y a de cela plus de cent ans.
.: Orientation sexuelle : Heartsmith aime tout le monde, son coeur ne balance pas plus favorablement pour un genre en particulier
.: Groupe : Trop gentil, trop charitable, le royaume qui l'accueille partage quelques uns de ses traits, son allégeance va au dirigeant des FTWhatters
.: Race : Déjan'thé
.: Origine : Le personnage est tiré du webcomic "Hearts for sale" de l'artiste Miyuli
.: Fonction : Heartsmith, réparateur des coeurs
.: Âme : D'âme, Heartsmith n'en a plus, il l'a confiée au chapelier fou, bien qu'à regret.
.: Particularité : lorsque ses larmes coulent, elle se transforment en de petites perles de nacres noires ou blanche, s'il est triste ou joyeux.
.: Pouvoir : Heartsmith a le pouvoir, dans sa boutique, de prendre le coeur sentimental des personnes qui viennent le voir afin de les réparer, parfois au prix de ses propres éclats de joie, le laissant avec une peine aussi terrible que cruelle. La personne qui vient le voir peut partir vaquer à ses occupation et laisser son organe aux mains du jeune homme sans avoir à s'en soucier, pouvant revenir quand bon lui semblait, gardant toutes ses sensations et ses sentiments déjà acquis, la réparation ne prenant effet que lorsque le coeur retourne dans la poitrine de son propriétaire.
.: Classe sociale :classe moyenne, voire pauvre, sa gentillesse le conduisant à ne pas faire payer ses clients aussi souvent qu'il le devrait.
.: Participant au Game of Madness : Heart' n'en voit pas l'intérêt et puis... Il se sent bien trop incapable pour y participer, son pouvoir ne servant absolument pas à cela.

Je suis fou et vous?

C'est un sourire qui vous accueille, un sourire franc, sincère, désintéressé au possible, chose si étonnante dans ce monde corrompu de partout qu'il peut vous filer un certain sentiment de malaise alors que votre esprit cherche le coup fourré masqué par cette apparente bonté qu'exalte l'être devant vous vous souhaitant la bienvenue dans sa boutique. Il est poli le petit réparateur des sentiments, poli et gentil alors qu'il vous propose de poser votre manteau et votre chapeau sur le mobilier prévu à cet effet avant de vous interroger sur le pourquoi vous avez franchi la porte de sa boutique.

Pourtant, il la connait déjà la raison de votre venue. Tant de personnes ont franchies sa porte, ont fait sonner la petite cloche de l'entrée, tellement en effet qu'il a arrêté de compter. Pourtant, il se souvient de chaque client, de leurs mimiques, de leurs demandes, de leurs cœurs en miettes ou ébréchés de cicatrices qu'il devait réparer. Ses doigts ont caressés tant et tant de sentiments meurtris qu'il peut désormais presque deviner pourquoi ces tendres petits réceptacles s'étaient trouvés ébranlés, fragilisés, s'abandonnant sur sa paume en attente d'une aide, de son aide. Doucement, il vous regarde lui présenter votre intimité la plus secrète avec une tendresse si chaude que vous avez l'impression que même sans rien faire, il commence déjà à vous réparer. Sa délicatesse lorsqu'il prend votre bien vous conforte dans cette idée, alors que vous lui expliquez, posément, de quoi il en retourne. Il vous assure que le travail sera fait, et que vous pourrez passer le voir dès que l'envie vous soufflera cette saugrenue idée. Vous prenez alors congé d'un sourire, promettant de venir dès que vous le pourrez, refermant la porte de la boutique derrière vous.

Le réparateur se met alors au travail, s'armant d'une patience grande, immense, et d'une méticulosité qui en ferait presque oublié le bazar ambiant de sa boutique. Seul son plan de travail est niquel, ses outils rangés à leur place, lui permettant de les saisir sans même les regarder. Une grimace désolée traverse ses traits lorsqu'il voit l'étendue des dégâts, remarquant les parties manquantes, certaines étant essentielles pour ressentir l'amour envers une personne. Il lui faudrait beaucoup de temps pour arriver à soigner ce cœur chaud qui battait entre ses doigts, trop, beaucoup trop sans doute.

Son regard se fit lointain, sa main se posa contre sa poitrine alors qu'il en extrayait ses propres sentiments. Son cœur à lui pouvait se régénérer, il l'avait déjà fait tant et tant de fois, pourquoi pas une de plus ? Qu'avait-il à perdre de toute manière ? Délicatement, il retira les quelques mécanismes dont il avait besoin, combattant la douleur qui menaçait de le faire pleurer de tristesse. Il était comme ça Heart', il laissait passer les autres avant lui-même, il était de tout son cœur au service de ses clients, trop gentil, trop tendre, ne laissant personne voir la peine immense qui le saisissait lorsqu'il laissait les fragments de joie s'en aller loin de lui, et ce jusqu'à ce que son propre réceptacle se régénère.

Lorsque vous revenez, votre cœur est réparé, pulsant d'un beau rouge aussi chaleureux que le sourire d'Ank qui vous regarde vous réapproprié vos sentiments, un sourire effleurant vos lèvres lorsqu'une douche chaleur se répand dans votre corps, vous faisant vous sentir entier. Vous ne verrez pas ses larmes lorsque vous fermerez la porte, et petit à petit, vous l'oublierez, sans aucun doute.

Assis par terre contre une caisse, il se laisse aller, ses larmes se transformant en perles noires. La tristesse immense qui saisit son cœur est bien trop puissante pour qu'il lutte contre elle davantage, le faisant se recroqueviller à terre. Et puis vient la peur, cette peur qui l'angoisse tant. Et si un jour, à force de donner des parties de ses sentiments, il finissait par ne plus pouvoir réparer ceux des autres ? Et s'il en mourrait, sans personne pour s'apercevoir de sa disparition ? Lui aussi voulait aimer quelqu'un, mais qui ? Il se sentait si seul dans son atelier, la moindre attention de ses clients le faisait fondre, hélas, elles étaient peu nombreuses... Il donnerait n'importe quoi pour avoir un peu de chaleur humaine autre que celles qu'il répare, une chaleur qui ne serait pas envers le réparateur, mais envers le cœur fragile qui se tenait derrière son sourire, lui tenant compagnie dans cette boutique d'où il ne pouvait guère sortir...

Doucement, il essuya ses larmes et se redressa, jetant un coup d'oeil à son plan de travail vide avant de se tourner vers le nouveau client qui entrait dans sa boutique, souriant, gentil.

"Bonjour, que puis-je pour vous ?"


I'm fabulous!

Vous voila devant la petite boutique du réparateur, devant cette porte en bois de rose à la poignée de cuivre polie brillant doucement sous le soleil. Les briques dorées de pain d'épice sont ouvert par des fenêtre propres qui laissent apercevoir ce qui se trouve à l'intérieur, permettant à vos yeux de détailler une personne dans un coin, penchée sur quelque chose qui pulse d'une lumière rouge semblant aussi chaleureuse que des flammes prisonnières d'une cheminée. Celui que vous cherchez est là, cela vous suffit pour entrer dans son territoire.

C'est le son de la petite cloche en bronze qui attire l'attention de la personne sur vous, ses grands yeux noirs se posant dans les votre, laissant voir une curiosité qui tiendrait plus de celle d'un enfant que de celle d'un jeune homme qui devait avoir dans les vingt cinq ans. Après, comme bon nombre de personnes, il était plus que probable que cette apparence ne soit qu'une illusion et qu'en fait il ait plusieurs centaines d'années. Un sourire étire ses lèvres, franc, sincère, alors qu'il se lève, vous permettant de mieux le détailler alors qu'il se rapproche de vous, réduisant l'espace qui vous séparait dans cet atelier quelque peu bordélique où de nombreuses choses étranges se dispatchaient de ça et là.

Vous notez sa taille moyenne, dans les un mètre 80, son corps fin mais musclé par ses années d'artisanat, sa peau couleur chocolat au lait qui semble douce au toucher. Les vêtements qu'il porte ne rendent à votre sens pas compte de la beauté douce qui s'échappe du jeune homme, l'occultant quelque part derrière un tablier, une chemise aux manches retroussées, un pantalon de toile et des chaussures usées. Des vêtements simples mais solides, de ceux qui ne coûte pas très cher et qui peuvent être facilement raccommodés pour allonger leur durée de vie, laissant entendre qu'il ne roulait pas sur l'or.

Il s'arrête à quelques pas de vous, son sourire toujours fermement accroché au visage sans qu'il ne paraisse faux ou calculé, laissant voir des dents blanches et bien alignées, aux canines légèrement pointues. Ses traits fins sont entourés par des boucles brunes partant un peu dans tous les sens, rappelant les deux orbes d'un noir profond qui vous scrutent sans méchanceté. En a-t-il simplement une once au fond de lui, de méchanceté ? Un parfum de cannelle et de vanille semble s'exhaler de sa peau, la même odeur qui embaume l'atelier, vous empêchant de savoir si elle venait de lui ou de son environnement.

Lorsqu'il tend la main vers vous afin de réparer votre cœur, vous pouvez voir les cicatrices qui les parcourent, ainsi que la corne présente sur sa peau, montrant son appartenance au monde des artisans. Ses doigts sont fins, agiles et délicats lorsqu'il se saisit du réceptacle qui bat entre ses paumes. Son visage se peint dans une expression tendre, un peu comme celle d'un père envers un enfant. Vous sentez alors que vous pouvez avoir confiance en lui, et vous lui abandonnez votre cœur après un dernier sourire, laissant la porte se fermer dans un dernier tintement de clochette.


Il était une fois...

« J’aimerai bien savoir aimer »

« J’aimerai réparer mon cœur »

« J’aimerai avoir un cœur »

Heart’ ouvrit les yeux, allongé sur le sol de sa boutique, ne connaissant que son nom et ce que ses doigts pouvaient faire. À ses côtés, une petite fille aux nattes rousses le regardait de ses yeux verts, un panier rempli de cœur rouges qui pulsaient tranquillement. Elle était sa première cliente, et elle voulait un cœur, comble de l’ironie pour celle qui en vendait au marché de sa voix douce et fraîche. Heartsmith n’avait pas mis longtemps à se décider et lui avait offert le sien en souriant, laissant ce dernier entrer dans la poitrine de la petite, lui insufflant la chaleur qui lui manquait tant. Elle lui sauta au cou en pleurant de joie, le serrant dans ses bras alors que les premières larmes du réparateur se mirent à couler, devenant des perles qui tombèrent au sol en de petits bruits sonores. Il ne la revit jamais, elle avait disparu de Wonderland, comme si elle n’avait jamais existée. Pourtant, il savait qu’elle avait bien franchie le pas de sa boutique, il le sentait, et ce n’était pas son cœur reformé qui allait dire le contraire. Il ne savait pas que la petite était une Alice lointaine ayant réussi à ne pas se faire emprisonner par ce monde merveilleux, fuyant avant que tout ne se détracte, fillette malade à qui il avait sauvé la vie. Peu lui importait après tout. Tout ce dont il se souvenait, c’était de son sourire rayonnant et de sa gratitude lorsqu’il l’avait aidée.

Il ne voyait pas le temps passer. Chaque jour suffisait à sa peine comme on dit, et il ne manquait pas de travail. Tant de personnes avaient franchies la porte, faisant tinter la clochette de l’entrée, qu’il avait arrêté de compter depuis bien longtemps. Beaucoup de personnes étranges étaient venues le voir, une jeune fille aux yeux félins verts, un homme portant des cornes, un autre ayant un cœur si poilu que cela lui avait pris plus d’un mois de travail… Certains venaient juste jeter un coup d’œil et repartir, arguant qu’ils s’étaient trompés, d’autres voulant tel ou tel service… Tous repartaient de sa boutique assez rapidement, le laissant de nouveau seul dans la boutique, un cœur usé entre les mains ou juste le souvenir d’une visite éclair. Plusieurs fois, il avait eu envie de sortir de son monde enfermé entre ces quatre murs de pain d’épice, mais à chaque fois, quelque chose l’empêchait d’actionner la poignée et de sortir. Etait-ce la peur de voir ce qu’il y avait dehors ? Etait-ce le remord de laisser potentiellement un client se retrouver nez à nez avec un panneau indiquant qu’il était parti ? Il ne savait pas, ne cherchait de toute manière pas à comprendre et laissait sa main retomber le long de son corps, inerte, avant de retourner à son atelier.

Au bout de plusieurs dizaines d’années, pourtant, il réussit à sortir un peu, puis de plus en plus, découvrant de nouvelles choses et se liant à ses plus proches voisins, même si ce n’était que des sourires et des salutations. Il ne mettait guère de temps à retourner à sa petite boutique, prisonnier de sa gentillesse qui voulait aider le plus de personnes possibles. Quitte à ne pas s’occuper de lui, quitte à s’oublier et à sombrer dans le déni…


Derrière l'écran

.: Comment êtes-vous arrivés ici? : Un lapin m'a fait signe, je l'ai suivi et me voici une deuxième fois~
.: Quelque chose à nous dire? : le design est très beau
.: Avatar : Heartsmith, du webcomic "Hearts for sales" de Miyuli
.: Rang désiré : Cœur tendre



Dernière édition par Heartsmith le 1/4/2015, 14:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Hey, do you want my services for your heart ?" [Terminé]   30/3/2015, 00:38

Voir le profil de l'utilisateur
I am the f*cking banana king!And I like trains!


Messages :
44
avatar
Charlie Unicorn
I am the f*cking banana king!
And I like trains!
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche! o/ L'idée est très chouette j'ai hâte d'en lire plus!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Hey, do you want my services for your heart ?" [Terminé]   1/4/2015, 15:37

Voir le profil de l'utilisateur
✖ The Oogie Boogie Fairy ♥


Messages :
262
avatar
Troll
✖ The Oogie Boogie Fairy ♥
Hé bah! Ce fut rapide! Très jolie fiche, ton personnage est vraiment attachant ;^; il donne envie de le câliner <3
Je n'ai rien à redire, félicitations, te voilà validé! *inauguration du nouveau code!*


Tu es validé!

Hell'come, te voilà officiellement membre du forum! Désormais tu ne pourras plus partir.... MUAHAHAHA!
Maintenant que tu es ici chez toi penses à recenser ton avatar et ton personnage, ton pouvoir. Aussi, tu pourras demander une maison, ou encore chercher des copains pour RP.
Et puis c'est tout, j'espère que tu te plairas parmi nous, n'hésites pas à voter sur les top-sites et à nous faire de la pub autour de toi!

(Juste un truc qui me trouble... Me voici une deuxième fois? °°)
EDIT: Je viens de regarder l'IP, rebienvenue du coup et amuses toi bien avec ce nouveau perso! \o/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Hey, do you want my services for your heart ?" [Terminé]   1/4/2015, 22:42

Voir le profil de l'utilisateur
Cœur tendre


Messages :
18
Féminin
Age du personnage :
25 ans (apparence)
Pouvoirs / Particularités :
réparation des coeurs/larmes de perles
Origine :
Webcomic de Miyuli "Hearts for sale"
Orientation sexuelle :
pansexuel
avatar
Heartsmith
Cœur tendre
Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Hey, do you want my services for your heart ?" [Terminé]   



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

"Hey, do you want my services for your heart ?" [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» wargame services miniatures
» A propos du service de l'EDH
» Deux Propositions pour la diaspora haitienne !
» PEUPLE HAITIENS ENGAGEONS A NOUVEAU LES SERVICES DE TI GUY !
» Le programme de cantines scolaires reprend ses services

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Through the looking glass :: Et toi, t'es qui? :: Présentations en cours :: Présentations terminées-