One more, just one more - Liliana Voss




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: One more, just one more - Liliana Voss   14/4/2015, 14:14

Voir le profil de l'utilisateur


Messages :
1
avatar
Un petit titre?


Votre pseudo

♦ Age : 26 ans
♦ Existe à Wonderland depuis : 2 ans
♦ Orientation sexuelle : Bisexelle
♦ Groupe : Crooked Men
♦ Race : Alice
♦ Origine : Monde Réel
♦ Fonction : Assassin Royal
♦ Âme : En possession de Snow
♦ Particularité : Voit l'avenir 6 secondes avant qu'il arrive.
♦ Pouvoir : Peut transformer n'importe quelle partie de son corps en arme.
♦ Classe sociale : Riche
♦ Participant au Game of Madness : Non


I'm FABULOUS!



Quel gâchis... Tu étais faite pour être du côté clair de la force chère amie. Regarde moi ton joli petit minois, innocent à souhait, la pureté et la beauté telles qu'elles sont décrites dans les contes de fée. Tes cheveux d'un noir de jais encadrent ta peau d'albâtre telle une blanche neige, ton visage est l'harmonie incarnée, fait pour sourire, s'égayer, s'émerveiller. Pourquoi donc affiches-tu une mine aussi blasée? Bien sûr, toi comme moi savons pourquoi ma belle.

Ton corps est fin, gracieux, taillé pour être celui d'une princesse, corps que tu as retaillé par la suite afin de le muscler, finement et discrètement, la force tranquille et l'assurance agile de tes parcours nocturnes. Fin comme une lame, ton corps est désormais une arme entre tes mains. Pas ou peu de formes, rien qui ne vienne gêner tes efforts pour libérer ton âme de sa prison.

Tu es maquillée, assez joliment d'ailleurs, simplement dommage que cela soit pour accroître ta dissimulation. Ton regard d'un bleu ciel, ça, tu ne peux pas le changer. La tendresse et l'altruisme qu'on y lit ne s'effacent pas, même sous le masque de l'assassin que tu arbores en permanence.

Et regarde moi comment tu es accoutrée ! Encore une fois, tout pour te dissimuler. Du cuir, noir, qui te remonte jusqu'aux yeux, des poches contenant des armes de tout genre (ce n'est pas comme si tu en avais besoin), du poison, de la poudre explosive. Où est donc ta féminité? Ta séduction? Sacrifiées sur l'autel de la violence. Ce n'est pas comme si tu l'avais désiré mais un effort cosmétique de temps en temps ne te ferait pas de mal, vraiment...





Je suis fou, et vous?



Qui es-tu? Oh... Que voilà une question à laquelle tu n'as surement pas envie de répondre ! Tu passes le plus clair de ton temps à enfouir au fond de ton être qui tu es, espérant que, lorsque ton contrat sera terminé, il en restera quelque chose, que tu pourras recommencer une vie à zéro, étant toi-même, mais libre, enfin.

Trêve d'illusions, je te prie.

Tu sais que tu es une personne qui aime la vie, de tout ton coeur tu la chéris. Altruiste, aimante et attentionnée, tu aspires à ce que l'on t'aime et que tu puisses autant prendre soin des gens que l'on prenne soin de toi. Il a juste fallu que tu naisses dans le mauvais pays, que l'on découvre tes capacités que tu n'as pas choisi, et te voilà avec les chaines à l'âme qui te forcent à être l'anti-thèse de toi-même. Mais cela ne va pas durer... n'est ce pas? Combien t'en reste-t-il déjà?

Tu sais, au fond de toi, que ton âme sera brisée bien avant d'arriver au bout du compte, mais qu'est-ce que la vie si l'espoir en est absent? Tu sais très bien que t'accrocher à l'irréalité d'une hypothétique happy end est la seule chose qui te fait tenir. Illusions, fausses promesses, tu te berces toi même dans ce chaos, cherchant à te préserver au milieu d'une tourmente à laquelle tu ne fais que t'abandonner de plus en plus, ton âme progressivement déchirée par la lame d'une personne si malsaine qu'elle saura comment te briser et te reforger selon ses souhaits.

Oh pauvre ère, tu ne veux pas que l'on s'apitoie n'est-ce pas? Tu aimes à croire que tu es libre de ta destinée, libre de faire tes choix. Mais c'est un jeu, ma chérie, et la seule façon d'être libre dans un jeu c'est de pouvoir en écrire soi-même les règles, or tu n'es ici que pour jouer selon les règles d'un autre.

La liberté? Jette là, c'est elle qui te brisera.





Il était une fois...



Tu te souviens de ces 6 secondes n'est-ce pas? Six longues secondes durant lesquelles tu as pu profiter à souhait de la déchirure qui n'en dure même pas un centième normalement.

Lorsque tu es arrivée à Wonderland, suivant le lapin, on t'a conduite auprès de "Snow White" dirigeante de ces lieux. T'expliquant de quoi il retournait, on t'a ensuite arraché ton âme. C'est un processus qui pour la plupart parait banal. Un instant on l'a, un instant on ne l'a plus. Mais pour une personne qui "vit" l'avenir proche, en l’occurrence 6 secondes, c'est une expérience bien différente. Durant 6 secondes, 6 longues et éternelles secondes, ton âme fut déchirée, arrachée, expulsée. Tu as senti toute ta vie t'être insidieusement volée, tout ce qui te faisait être toi arraché avec violence pour ne laisser derrière qu'une coquille vide.

Pour tout un chacun qui a vécu cette expérience à Wonderland, cette transition se fait normalement, mais lorsqu'on a l'occasion de ressentir réellement ce changement, cela vous apprend à voir les choses différemment.

Quoi qu'il en soit, te voilà petite coquille brisée, revivant encore et encore, et encore encore, cette scène, cette sensation. Tu sens ce vide en toi car tu as eu le temps de le sentir arriver, de t'horrifier d'être ainsi privée de ton essence même.

Ne pouvant supporter cela, tu as instantanément demandé à pouvoir récupérer ton âme. On te rit au nez. On te demande en échange de quoi, puis on te renvoie en ville. Tu n'as rien, comment pourrais-tu la retrouver? Mais tu ne saurais vivre sans, de cela tu es persuadée. Alors on t'attaque. Comment? Pourquoi? Tu n'en sais rien. Mais te voilà isolée dans une ruelle, loin de tout, avec deux armoires à glace qui te font face.

Tu tentes de te débattre, et sans le réaliser, tu découpes en rondelles tes agresseurs. Les voilà désormais qui reposent à terre, bain sanguinolent de chair découpée en de belles tranches. Tes yeux écarquillés d'horreur observent tes bras qui se sont transformés en lames. Tu comprends.

L'horreur s'insinue de plus en plus dans ton esprit au vu de l'acte que tu as commis, toi qui respecte la vie, mais tu comprends que désormais tu as une monnaie d'échange pour ton âme. Tu sais que ta vie sera brisée, tu sais que tu t'exposes à d'indicibles tourments, mais tu te résignes. Il te faut ton âme, tu ne peux vivre sans, quitte à en mourir.

Le contrat fut bien vite signée. Cent cibles, une fois cent cibles exécutée, ton âme te sera rendue. Tu découvres l'horreur de ta condition lorsque tu saisis que l'on ne va pas te demander d'exécuter de mauvais êtres comme les deux autres gaillards mais des êtres innocents, simplement pour le plaisir de voir ton être se torturer face à l'horreur de ses actes.

Tu baisses la tête, tu t'es engagée tu ne peux reculer, et tu acceptes de marteler ton âme de toute la masse de tes chaînes, te brisant à petit feu pour retrouver au bout du chemin une âme qui n'en sera plus une, à vif des blessures que tu lui auras infligées.

Tu t'autorises de rares moments où tu épargnes tes victimes, en sachant cependant que tu fais reculer le moment où tu seras de nouveau toi-même. C'est une torture éternelle de savoir que tu as la possibilité d'épargner, car c'est toi-même que tu déchires lorsque tu refuses de déchirer ta cible.

Curieusement tu n'envisages pas de mourir, et encore plus curieux cela ne t'étonne pas. Après tout, si tu meurs, tu ne retrouveras pas ton âme, n'est-ce pas? Alors tu te lèves, chaque jour, la mort dans l'âme et au bout des doigts, ton être hurlant de dégoût devant ce que tu deviens, ce que tu acceptes sans broncher, t'acceptant toi-même comme le monstre que tu es devenu, ne te posant plus de question de peur de ne plus pouvoir continuer.






♦  Comment es-tu arrivé ici? : Par la fenêtre !
♦ Quelque chose à nous dire? : 48/100
♦  Avatar : ø
♦  Rang désiré : Assassin Royal



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: One more, just one more - Liliana Voss   30/4/2015, 22:16

Voir le profil de l'utilisateur
Voodoo Child


Messages :
36
avatar
Emrys Strøm
Voodoo Child
Et encore une!



Tu es validé!

Hell'come, te voilà officiellement membre du forum! Désormais tu ne pourras plus partir.... MUAHAHAHA!
Maintenant que tu es ici chez toi penses à recenser ton avatar et ton personnage, ton pouvoir. Aussi, tu pourras demander une maison, ou encore chercher des copains pour RP.
Et puis c'est tout, j'espère que tu te plairas parmi nous, n'hésites pas à voter sur les top-sites et à nous faire de la pub autour de toi!
Revenir en haut Aller en bas
 

One more, just one more - Liliana Voss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» -Planète Voss- Visite et Trahison [PV: Naël Luz]
» Kathleen Liliana Reed .... Kali pour les intimes
» Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? [Liliana ~Terminé~]
» Liliana Zarffyn - Espionne
» [Faucon]Liliana Vertmont s'éveille ~ [100%]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Through the looking glass :: Et toi, t'es qui? :: Présentations en cours :: Présentations terminées-