Hikaruga V2 [Terminée]




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Hikaruga V2 [Terminée]   10/8/2015, 23:27



avatar
Invité
Invité
Honneur et trahison


Hikaruga
♦ Nom civil : Hikaruga Hidaka
♦ Age : 22 ans.
♦ Existe à Wonderland depuis : 5 mois
♦ Orientation sexuelle : Homosexuelle
♦ Groupe : Nains-Crevables
♦ Race : Alice
♦ Origine : D'origine Japonaise, Fille et assistante d'un général japonais contemporain
♦ Fonction : Léviathan
♦ Âme : Son âme a été cédée au lapin à masque en pleur qui l'a fait intégrer les Nains-Crevables
♦ Particularité : Timide, stratège hors pair, ne laisse pas percevoir ses sentiments, formée aux arts du sabre japonais, joue de la basse
♦ Pouvoir : Présence Intimidante : lorsque son katana est rangé dans son fourreau Hikaruga peut créer un champ de force qui l'entoure, la protégeant des attaques. Lorsqu'elle dégaine son arme, le bouclier se focalise sur la lame dégageant de la chaleur et augmentant la résistance et son tranchant.
♦ Classe sociale : Noble
♦ Participant au Game of Madness : Pour le moment non.


Sobre et élégante



Hikaruga est la fille d’une mère Anglaise et d’un père Japonais. Elle avait prit la plupart des traits de sa mère avec une peau plutôt caucasienne, des yeux en amande d’une couleur bleue verte profonde et un corps plus grand et développé que les japonaises. Elle mesurait en effet 1m76 soit 16 cm au dessus de la moyenne des autres filles japonaises et disposait d’un corps mince et aux atouts féminins très développés même pour une européenne. Sa chevelure longue et raide était le seul attribut physique qu’elle tenait de son père, sa mère arborant une magnifique chevelure blonde bouclée. Elle descendait en dessous des hanches suivant chacun des mouvements qu’elle faisait telle une cape. De son visage émanait une impression de pureté ternie par la froideur apparente de son expression. Elle préférait cela, avoir l’air fermée pour que personne d’autre ne vienne l’importuner, c’était sa carapace.

Depuis son plus jeune âge elle suivait son père avec admiration plus attirée par la stratégie militaire que la diplomatie, le rôle de sa mère. En effet le père était général dans l’armée du Japon et la mère officiait en tant d'ambassadrice Angleterre au Japon. La jeune fille vivait donc dans un environnement très aisé où se confrontaient voie militaire et voie diplomatique. C’est sans hésitation à l’âge de 5 ans qu’elle commença l'entraînement au sabre et différentes armes blanches mais celui qu’elle retînt fut le maniement du katana. Bien loin des robes anglaises et des soirées mondaines elle prit rapidement l’habitude de porter des uniformes d'apparats toujours assez luxueux, son père ne pouvant s’empêcher de céder à sa gentille petite Onna, contraction de Onna-bugeisha les femmes qui prenaient les armes aux côtés des samurais lors des défenses de villes. Vers l’âge de 15 ans elle hérita du katana de la famille. La poignée ornée d’ivoire mesurait 3 mains et présentait des décorations dorées ainsi que des dorures sur les arrêtes et un renforcement métallique recouvert d’or en bout permettant les coup contondant. La garde, discrète, se résumait à un rectangle couvrant à peine la main de cuivre mat, étant non poli. La lame d’1m50 ne présentait aucune particularité mis à part sa taille hors normes. Enfin son fourreau de noire laqué était renforcé de métal sur les tranches permettant de l’utiliser en combat pour parer et frapper sans pour autant l'abîmer.

A l’adolescence lorsqu'elle ne portait pas l’uniforme de l’école elle s’habillait de son uniforme d’apparat. Un uniforme qui mêlait à la fois aspect militaire et féminité. Il se composait d’un haut d’apparat blanc par au dessus d’une chemise noire bordée de dorures. Des dorures ornaient également le haut, mettant en avant les courbes avantageuses de la jeune femme. Des cordes dorées venaient décorer le tout ainsi que des épaulettes rectangulaires de même couleur et enfin un brassard bleu portant les inscriptions 名誉, honneur en japonais. Pour le bas elle portait une jupe très courte, blanche, et des collants noires opaques. Enfin des bottes blanches et des gants blancs venaient terminer la tenue, eux aussi ornés de dorures.





Briser la glace



Hikaruga était une jolie fille, rapidement plus grande que les autres et rapidement plus développée aussi. Elle avait aussi des manières différentes, un mélange de rigueur militaire et de flegme britannique qui la rendaient un peu distante, hautaine avec ses camarades. Elle fut ainsi rapidement rejetée par ses camarades surtout au moment du collège. Elle qui était tellement maladroite avec les gens de son âge, faisant preuve d’une maturité avancée qui rendait à ses yeux incompréhensibles certains de ces comportements. Les autres filles restaient dès lors en groupe ne laissant pas Hikaruga les rejoindre ne lui adressant jamais la parole. Attristée mais forte la jeune femme prenait sur elle même se renfermant derrière une carapace encore plus froide. Par ailleurs quand elle ne les intimidait pas les garçons pour leur part se comportaient comme de gros lourdauds n’aidant pas non plus la métisse à s’intégrer.

Sa vie sociale durant sa scolarité en avait fait une personne timide et introvertie. Elle se plaçait maintenant en observatrice déçue de la réalité humaine, rentrant à chaque fois en cours en dernière pour se placer à sa place au fond de la salle. Elle ne trouvait que du plaisir lors de ses entraînements mais aussi quand elle travaillait avec son père. Celui-ci lui inculqua les arts du commandement, lui faisant lire de grands ouvrages sur le sujet comme l’art de la guerre.

Elle fut rapidement libérée de sa prison scolaire pour partir en entraînement militaire. C’était une nouvelle Hikaruga qui se montrait au monde. Déterminée, sérieuse et charismatique elle menait son unité de recrues avec brio sur les champs d'entraînement avant d’être mise en condition réelle avec des unités d’éclaireurs. Tacticienne et observatrice elle prenait le recul nécessaire pour établir des stratégies toujours avec un coup d’avance. Préférant les victoire sans trop de sang versé elle prenait toujours les solutions les moins meurtrières.

Ici, encore elle avait du mal à s’imposer parfois cible des moqueries quant à sa timidité qu’elle n’arrivait pas à cacher d’une part et aussi le fait d’être une femme qui commande d’autre part. Son rapport aux autres était encore difficile. Elle n’accordait pas sa confiance à n’importe qui et ne savait pas se confier aux autres. Ses paroles étaient d’or tellement elles étaient rares en public.





Honneur et trahison



Née de l’union d’un haut dignitaire de l’armée Japonaise et d’une ambassadrice Britannique expatriée, Hikaruga est arrivée au monde dans de très bonnes conditions. Très tôt elle sembla montrer un intérêt plus poussé pour les art militaires ce qui encouragea ses parents à lui assigner un maître d’armes dès ses 5 ans. Sa scolarité fut normale jusqu’à ses dix ans. Elle était une élève brillante et studieuse, il n’y avait rien à lui reprocher et malgré son air moins enfantin que les autres elle s’entendait avec quelques un de ses camarades. C’est à l’adolescence que les problèmes arrivèrent. Les enfants avaient grandit et commençaient à prêter attention aux différences physiques. D’abord la cible de petites moqueries bénignes, celles-ci tendaient progressivement vers le racisme et un rejet évidant des origines européennes de la moitié de son patrimoine génétique. Sa transformation physique, devenant une femme grande et voluptueuse enfonça le clou, l’excluant de toute activité organisée entre filles. Malheureusement, sa relation avec les garçons était compliquée également, la posture qu’elle avait les effrayait mais sont exotisme attirait les lourdauds qui la harcelaient quand ça n’allait pas plus loin.

Rentrant à l’académie militaire avec une maîtrise avancée des armes blanches elle s’illustra surtout par le maniement du katana. Elle évolua rapidement, menant une unité de recrues dans les simulations de combat avec brio, battant les autres stratèges apprentis sans pour autant ne prendre que les solutions meurtrières. Elle ne resta pas longtemps à l’académie, directement prise pour diriger des unités d’éclaireurs sur le terrain, partant au front aux côtés de ses subordonnés.

Sa réussite rapide fut rapidement associée à ses parents et non à ses propres compétences aux yeux de certains soldats et même dans sa propre unité. Un jour alors qu’ils étaient en mission d'infiltration sur terrain chinois une douleur lui transperça l'omoplate jusqu’au poumon gauche, la lame avait raté le coeur mais tant pis... Alors qu'elle chutait son numéro 2 en qui elle avait confiance la fixait avec un sourire sadique, le petit détachement de mutins se mit autour d’elle et commença à la violer. Souillée et abandonnée dans le bois elle perdit la vie, la tête trempant dans son propre sang et les fluides masculins.

Il faisait froid, il faisait noire. Pas un bruit mis à part ses pas qui résonnaient. C’était donc ça la mort? Une grande boite noire et vide sans fond? Son corps portait encore la blessure infligée mais rien n’en sortait elle était comme figée dans le temps dégageant la même douleur de manière incessante. C’était donc cela, Il fallait la punir en plus? Quel genre de dieu laisserait une telle injustice se passer? Pourquoi…

Les pensées désespérées d’Hikaruga résonnaient dans sa tête occultant ainsi le seul son de ses pas qui servait d’ambiance. Une lumière au loin commença à apparaître, elle semblait immobile, l’attendant dans le fond. Pendant plusieurs heures la jeune femme avança péniblement protégeant ses yeux de sa main droite alors que la main gauche traînait lourdement son katana. C’était un homme avec un masque de lapin pleurant. Lui tendant la main il lui proposa de l'emmener dans un autre monde si elle acceptait de céder son âme. Hikaruga hésita un moment se moquant d’elle-même en laissant échapper un petit rire, qu’avait-elle de mieux? Bien-sûr qu’il fallait empoigner cette main et tenter sa chance dans un monde meilleur.

Arrivée dans les bas fonds elle eut pour les premiers jours du mal à vivre. Un mort pouvait donc éprouver le froid, la faim, la douleur? Enfin du moins dans ce monde. Les gens étaient bizarres ici, excentriques pour certains, fous pour d’autres et certains encore semblaient bénéficier de pouvoirs spéciaux… Elle ne comptait de toute manière que sur elle-même se nourrissant par le vol et la récolte jusqu’au jour où, sur le marché, alors qu’elle tentait de dérober un “fruit” elle aperçut un tournoi de duels à mort qui s’organisait au centre des bas fonds. Rien d'étonnant puisque de ce qu’elle avait entendu les Nains Creuvables étaient une faction guerrière et violente rien d'étonnant donc à ce que de telles activités archaïques aient lieu.

Les premiers adversaires n’étaient que des petites frappes affaiblies par les conditions de vie ici. Hikaruga n’était là que depuis une semaine et bénéficiait encore d’une certaine fraîcheur qui lui offrait un avantage certain. Assise dans le coin de l’arène elle astiquait sa lame salie du sang de ses adversaires. Elle n’était pas pour la perte de vies humaines “gratuitement” mais là il s’agissait de sa propre survie. La prime qu’il y avait à la clé était bien trop importante pour l’ignorer.

Son dernier adversaire arrivait, c’était le champion de ces jeux. Invaincu jusque là il ne trouvait plus que des désespérés pour l’affronter et remportait toujours la prime en prenant soin d’humilier sa victime avant de mette fin à ses jours. C’était un humanoïde de plus de 2 mètres de haut, pesant au moins 200 kilos. Une sorte de lézard à tête humaine dont le cuir semblait impénétrable. Lent, il fut prit par surprise par Hikaruga qui tenta de lui placer un coup d’estoc dans son dos au niveau de la colonne vertébrale. Malheureusement la lame glissa sur le cuir sans même l’égratigner.

Ah… Ah… Ah… Regardez la petite fourmi que voila.

S’écriait son adversaire d’une voix à mi chemin entre le grognement, le rugissement et l’humain. La foule riait en écho à ses propres rires attendant avec impatience la fin sanglante qui semblait se profiler. A mesure qu’Hikaruga attaquait la foule et son adversaire redoublaient de moqueries, arrachant même des larmes à notre héroïne désespérée.

Vaincue... Elle était vaincue. Elle rangea son sabre dans son fourreau afin que son adversaire mette fin à ce calvaire. Les pas lourds s’accompagnaient d’acclamations, c’était la fin… La main écailleuse se leva dans le ciel et retomba à la verticale sur la tête d’Hikaruga en un bruit sourd, soulevant du sable et de la poussière à l’impact. C’était fini? Non, une aura rouge translucide entourait la jeune femme qui avait fermé les yeux et s’était recroquevillée de peur. Écarquillant des yeux elle constata que le poing s’était arrêté non loin de sa tête laissant son propriétaire immobile de stupéfaction. Elle profita alors de cette diversion pour tenter un coup désespéré, sortant son katana de son fourreau elle fendit son adversaire en diagonale dans un ultime élan.

Un silence de mort régnait dans la foule. L’humanoïde s’était protégé avec son autre avant bras. Hikaruga n’était pas sûre elle même d’avoir tranché quelque chose, elle ne remarqua même pas la lueur rouge et la chaleur qui se dégageaient de son katana alors dressé dans les airs. Le lézard ne dit pas un mot, son corps se fendit, glissant sur lui même le long de la diagonale. Il n’y avait aucune effusion de sang, aucun bruit. Le haut du torse tomba mettant à jour la blessure cautérisée et fumante. Effrayée et comprenant ce qui se passer Hikaruga lâcha son arme et s’enfuit alors que la foule acclamait la nouvelle championne. Elle était morte de honte, son adversaire avait montré sa supériorité, elle n’aurait pas dû gagner.

Hikaruga se tenait à l’écart, elle avait compris son pouvoir, défensif l’arme rangée, offensif l’arme dégainée mais elle n’aimait pas sa puissance. L’utiliser c’était vaincre sans honneur... Un homme apparut au coin de la rue où elle s’était assise épuisée et perdue. C’était un homme en uniforme blanc, bleu et doré qui lui tendait son arme et deux lettres. Elle se saisit de la première lettre sans dire un mot et l’ouvrit. Celle-ci contenait la prime qu’elle avait “gagné”, l’autre contenait plus du double de la prime et une lettre la convoquant au Slaughter. Étonnée elle leva la tête vers l’individu qui lui mit son katana dans les mains.

Vous avez un grand pouvoir, voici la prime et voici un aperçu votre première solde si vous arrivez à gagner.

C’est ainsi qu’elle intégra le Slaughter. Ses performances au tournoi valurent à son pouvoir le surnom de "présence intimidante", elle qui pourfendait un par un les ennemis en deux commençant par les plus forts qui se battaient entre eux pour finir par les plus faibles.

Victorieuse, elle sortit des jeux, l'uniforme immaculé, laissant derrière elle des cadavres sans aucune goûte de sang, du moins provenant des blessures qu'elle avait faites. En s'en allant, le visage froid et fermé par l'ardeur des combat, rangeant son sabre propre dans son fourreau, elle aurait dit en soupirant :

C'est parfait, je n'aime pas les morts sanglantes...




♦ Pseudo HRP? :Hikagura, sinon Cata comme sur WOW
♦ Parles nous de toi : J'ai 24 ans, je suis étudiant en école de commerce, actuellement à la recherche d'un stage pour finir mon cursus. J'aime les mangas, youtube et la musique.
♦  Comment es-tu arrivé ici? : Guilde Private Jokes
♦ Quelque chose à nous dire? : Je faisais du RP il y a 6 ans, durant cette période j'ai administré et modéré pas mal de fofo actifs. Ces RP étaient centrés autour de l'univers de Bleach ou des pensionnats.
♦  Avatar : Ikagura de Senran Kagura, un jeu que j'ai sur ma 3DS
♦  Rang désiré : Mort immaculée



Dernière édition par Hikaruga Hidaka le 12/8/2015, 07:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hikaruga V2 [Terminée]   11/8/2015, 20:58

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Fufufufu ~ J'aime beaucoup cette nouvelle fiche, on en apprend plus sur le personnage que dans la fiche précédente o/ par contre, il y a juste un petit soucis °^° les "jeux" dont tu parles, c'est bien le slaughter?
Car si c'est le cas ça c'est pas vraiment un tournois, les participants sont balancés dans une arène et c'est au dernier debout :) et il n'y a pas de prime à la clef, juste l'amélioration de la condition sociale (sans ce passage on ne peut intégrer l'armée). Après il y a ce genre de petits groupes dans les bas-fond, du coup tu peux garder ton histoire telle qu'elle mais plutôt que de dire qu'elle se fait engager, elle se serait fait repérer et la personne lui aurait proposé de participer au slaugther ;)
Bon courage! Si tu as des questions n'hésites pas! o/



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hikaruga V2 [Terminée]   11/8/2015, 21:22



avatar
Invité
Invité
Eh bien voila j'ai modifié =D J'ai pris la seconde option.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hikaruga V2 [Terminée]   11/8/2015, 21:26

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Parfait! o/ (Par contre pour le rang c'est le même que Morganna en anglais °^° faudrait voir avec si ça la dérange pas, on sait jamais :3)



Tu es validé!

Hell'come, te voilà officiellement membre du forum! Désormais tu ne pourras plus partir.... MUAHAHAHA!
Maintenant que tu es ici chez toi penses à recenser ton avatar et ton personnage, ton pouvoir. Aussi, tu pourras demander une maison, ou encore chercher des copains pour RP.
Et puis c'est tout, j'espère que tu te plairas parmi nous, n'hésites pas à voter sur les top-sites et à nous faire de la pub autour de toi!



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hikaruga V2 [Terminée]   11/8/2015, 21:36



avatar
Invité
Invité
J'ai changé en "Mort immaculée" alors =D.


Au fait pourquoi j'ai rien de noté en haut à gauche de mon avatar comme vous autres?


Dernière édition par Hikaruga Hidaka le 11/8/2015, 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hikaruga V2 [Terminée]   11/8/2015, 21:43

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Par ce que tu n'avais pas de rang justement :3 Je t'ajoute ça du coup /o/



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hikaruga V2 [Terminée]   



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Hikaruga V2 [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Through the looking glass :: Et toi, t'es qui? :: Présentations en cours :: Présentations terminées-