Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   20/8/2015, 18:34

Voir le profil de l'utilisateur
The sweetness of a human heart in a shell of animal


Messages :
13
Origine :
La Bête, La Belle et la Bête
avatar
Belle S. Molière
The sweetness of a human heart in a shell of animal
Un petit titre ? Hum... Toutes mes condoléances ?


Belle S. Molière
♦ Nom civil : Belle Sîn Molière
♦ Age : Mon temps s'est arrêté à l'âge de 26 ans depuis... Hum... Je suis obligé de compter ?
♦ Existe à Wonderland depuis : Un bon moment...
♦ Orientation sexuelle : Bi', ce n'est pas vraiment ce qui compte...
♦ Groupe : Silent Lambs ~
♦ Race : Déjan'thé
♦ Origine : La Bête, dans la Bête et la Belle.
♦ Fonction : ...Avoir un métier en fuyant, c'est pas très pratique... Informateur c'est possible ?
♦ Âme : Il a toujours son âme pour le moment... *surveille*
♦ Particularités :
La Bête ▬ Malheureusement pour lui, même après avoir été libéré de l’envoûtement, il garde quelques caractéristiques de son ancien corps de bête. À savoir, il a une très bonne ouïe et odorat… mais également une vue assez développée -pratique pour fuir-. Toutefois, cela veut également dire que ses yeux sont très sensibles à la lumière -ne vous étonnez pas de le croiser en train de marcher les yeux fermés- et… qu’il a un goût prononcé pour le sang. Très prononcé… Et s'il passe un moment trop conséquent sans en boire… ce n'est pas qu’il redeviendrait un gros monstre poilu vilain et pas beau mais… presque…

♦ Pouvoir : Manipulation d‘être non-vivant ▬ Il peut manipuler les objets pour qu’ils agissent et parle comme de vrai petit humain… mais également les portes ou les poignets, les vêtements, ça marche aussi. C’est assez utile pour espionner mais plus il garde l’objet (ou plusieurs) en vie, plus ça le fatigue. Aussi, il ne peut pas dormir pendant qu’il maintient l’objet, sinon, ce dernier redevient un simple petit ustensile inoffensif.

♦ Classe sociale : Pauvre... Une âme charitable pour l'héberger ?
♦ Participant au Game of Madness : Non


“J’aime penser que la lune est là même si je ne la regarde pas...”
Messire Albert Einstein



Toi dont le dos imposant et terrifiant n’est plus qu’un souvenir… Dont la démarche est à présent plus calme et reposée… La lune opaline se reflétant dans tes yeux se souvient-elle de moi ? Non… Sûrement que non, mes illusions ont été balayé par ce regard si indifférent et froid que tu me retournes à présent. Ces pupilles fendues qui m’avaient semblé un peu plus douces autrefois ont des allures presque hostiles parfois…

Ton visage et tes lèvres fines… blanches comme la neige… froide aussi… Mais y a-t-on déjà vu nulle autre expression que l’indifférence ? Cette expression inexpressive qui m’énerve tant et que je hais… pourtant dont refuses-tu de t'en défère quoi que je fasse…

Sombre comme la nuit… celle que tu aimes. Tes cheveux la représentent bien et tes mèches frivoles semblent danser avec elle alors qu’elles tombent souplement sur tes épaules. Les laisseras-tu pousser ? Ce n’est pas une fourrure tu sais, même si tu as en l’habitude… D’ailleurs, sont-ils aussi soyeux qu’elle ? Certainement, te connaissant…
Tes oreilles cachées par ces mèches… je les vois tu sais. Sous ta forme de bête, c’était déjà ton point faible, cela m’avait fait rire… Et cette boucle d’oreille qui m’est inconnue, en argent, grise comme tes yeux…

Raconte-moi… quelles sensations procureraient tes doigts longs et fins… glacés comme la neige, sur ma peau que tu n’as jamais effleurée ? Tes ongles durs et acérés me blesseraient-ils comme l’avaient fait tes griffes autrefois ? Dis-moi… Réponds-moi… Ta peau douce, quel goût a-t-elle ? Serait-elle en réalité aussi amère que les cicatrices d’ivoires dans le creux de ton dos ?

Tu sais, de loin, ta taille et ta silhouette élancée sont toujours aussi impressionnantes (et oui, 1m95 quand même...). Surtout vêtu de ce long manteau noir que tu portes parfois. Pourquoi est-il aussi long ? Pour masquer le fait que tu refuses de porter la moindre paire de chaussures ? C'est idiot...

Regarde-toi, tu ne sais même pas t’habiller correctement… un vrai enfant… Les chemises ont des boutons pour ta gouverne. Et ce torse musclé que tu laisses paraître à la vue de tous… Laissant voir ta peau si claire qui m’énerve… Comme tout en toi. Cette allure, cette façon de porter tes vêtements de manière si décontractée m’agace et m’exaspère… Pourquoi reste-tu si nonchalant et inexpressif ? Pourquoi ne réponds-tu pas ?


C’est donc cela… tu gardes le silence…
J’en ai assez…
Adieu Belle…





“Tout homme abrite en lui une bête sauvage.”


La lumière s’allume et tu es là, penses-tu vraiment pouvoir te cacher derrière ton impassibilité ? Cette expression neutre sur ton visage qui énerve tant de monde et qui me ravit tellement, tenant les personnes à distances… mais tu en as pas besoin, de ces autres.

Ces personnes que tu ignores si bien, ne créant aucun lien et aucune conversation. Ah si, parfois il t’arrive de les écouter, mais pas très longtemps. « Toutes mes condoléances » n’es-ce pas ? J’aime cette phrase, si pleine de sens et passionnante. Et en parlant de passion, combien de personnes aiment tes gestes déplacés envers eux quand tu leur adresses enfin un mot ? Combien de gifles t’es-tu déjà pris ? C’est si amusant. Mais tu n’as pas besoin d’eux, pas besoin qu’ils te comprennent, je suis là moi. Tapis dans l’ombre, tu te souviens ? Bien sûr que oui.

Cette logique particulièrement raffinée qui te complaît un peu plus dans l’incompréhension… mais dans ce monde de fous, tu ne dépareilles pas au moins. Cela te fait éviter les détours, je ris, mais tu ne l’entends pas. Hum, ou fais-tu semblant de ne pas m’entendre ?

Je te reproche ta loyauté… à quoi te sert-elle ? Cette chose si futile. Tu es une bête, ton cœur ne doit aller à personne voyons. Sauf à moi bien entendu, je suis ton maître. Alors, pourquoi suis-tu ton chemin vers ce paysage sans moi ? C’est douloureux tu sais… Je finirais par le détruire tu sais, ce paysage... Mais pas que ce paysage, ton étrange soleil aussi... Tu es à moi.

Une franchise à toute épreuve, envers et contre tous et sans la moindre émotion de surcroît. Voilà qui est plaisant. Du moins, quand tu ne choisit pas le silence le plus total et qui m’exaspère quelque peu. Soit plus cruel avec les autres, ne cache pas ce que tu ressens derrière ce masque de froideur et ce mutisme. Dit leur cette vérité qui ne concerne que toi, éloigne-les. Viens avec moi, avec cette amie Lunaire, je n’aime qu’elle… Non, je te la masquerais aussi, elle est bien trop lumineuse. Change donc de direction, vers dans les ténèbres, plonge dans les ombres… Rejoins-moi.


Inattentif ▬ Tactile mais Inexpressif ▬ Logique (?) ▬ Loyal ▬ Franc ▬ Froid (trouble de la personnalité schizoïde... paix à son âme~)





“La tristesse vient de la solitude du coeur.”
Monseigneur Montesquieu


Tel un fantôme, il marchait d’un pas lent et régulier sans aucun bruit sur le sol ameubli. Une odeur de mousse s’élevait dans les sous-bois où seul résonnait le chant des rouges-gorges et des gouttes d’eau descendant des arbres, signalant timidement la fonte de la première neige de la saison. Un paysage enchanteur ou la blancheur immaculée de la douce pluie glacée se mêlaient aux couleurs chaudes des feuilles mortes, donnant de magnifiques couleurs orangées.

L’homme s’arrêta au milieu d’un chemin invisible mais qu’il connaissait si bien pourtant, levant ses yeux d’un gris lumineux vers le ciel qui semblait reflétait son regard. L’air s’était adouci et pourtant, un orage semblait se préparer, il devait se dépêcher de rentrer. Du moins, c’est-ce que toute personne aurait fait, mais pas lui. Le maître solitaire qu’il était devenu malgré lui n’était pas pressé de retrouver sa demeure qui avait perdu sa chaleur depuis un moment à présent. Les êtres humains changent et évoluent même dans la position si haute qu’ils occupaient dans la société humaine. Et au fur et à mesure que le temps passe, les êtres partent… seul les livres et les histoires restent… Il aimait les histoires… celles qui terminaient bien et où la magie apportait joie et paix.

Bientôt, la nuit apparaîtrait et lui, enfant qui semblait venir de la lune de par ses yeux et sa blancheur, monterait vers elle pour la guider. Il était solitaire comme elle et ses cheveux ébènes renvoyaient la nuit dont elle était entourée. Il était Sîn et il venait de la Lune, c’est ce qu’on lui avait conté depuis sa naissance. Et il était seul.

Mais cela allait bientôt changer… oui, très bientôt. Ce jour-là, la dernière journée de l’hiver venait de prendre fin. La douce herbe verte tapissait doucement les alentours alors que les arbres reprenaient lentement leur manteau florissant.  La forêt s’animait de nouveau, même dans la douce fraîcheur de la nuit, une douce brise sucrée accompagnant les voyageurs nocturnes. Oui car pour une fois, l’enfant lunaire n’était pas seul dans ses bois, une ombre le suivait, mais perdu dans ses pensées, il ne l’avait pas remarqué. De cette ombre… cette personne mystérieuse, une voix s’éleva. Douce et chantante, légère comme une plume… mais pourtant glaciale et sombre, résonnant entre les branches encore couvertes de duvet feuillues des arbres.

Voyageur lunaire, quel est ton vœux ?

Le silence régna et le voyageur se stoppa. Il ne se tourna pas vers son interlocutrice, le vent s’était tût et l’atmosphère avait quelque chose de religieux. Le mutisme se propagea… s’intensifiant durant les secondes et les minutes qui s’égrenaient. La voix repris, plus proche, tel un souffle au creux de l’oreille.

Voyageur lunaire, quel est ton vœux ?

Un frisson glacial parcourut son dos mais il gardant ses yeux rivés vers sa princesse opaline, ne disant aucun mot. Il gardait un ton neutre, ne trahissant aucune émotion. Cette sensation… c’était un peu comme les histoires que l’on racontait tard le soir, plongé dans l’obscurité la plus totale pour s’effrayer.
La présence s’énerva et la voix se fit plus sourde. L’air devient moite et irrespirable.

Voyageur lunaire, quel est ton vœux ?

Il ferma les yeux alors que la vision de son amie la lune se brouillait. Il n’aimait pas cette voix, cette sensation… celle d’être enchaîné au sol et de ne pas pouvoir bouger. Dans les livres qu’il lisait, les fées étaient des êtres emplis de gentillesse… mais ce qu’il avait oublié, c’est qu’elles pouvaient être cruelles quand elles n’obtenaient pas ce qu’elles souhaitaient.
La voix se fit donc doucereuse et cruelle sur un fond sucré.

Tu ne veux pas me répondre… Dans ce cas, toi qui n’est autre qu’une créature solitaire, c’est ce que tu deviendras pour l’éternité. A moins que l’on parvienne à aimer le monstre que tu es ?

Un rire d’enfant joyeuse raisonnant parmi les arbres alors que le vent reprenait doucement. Cette nuit-là, le prince lunaire disparut… Cette nuit-là, la Bête hurla sa solitude pour la première fois.

▬ ~~~ ▬


Les mois et les saisons… les années… depuis cette nuit où tout avait basculé, même l’éclat de la lune semblait s’être terni à jamais. Les volets et les épaisses tentures de velours sombre avaient été fermés, les lumières s’étaient éteintes… le feu de l’âtre ne s’était plus jamais allumé, laissant le froid s’engouffrait dans la grande demeure, telle une prison de glace. Les voix s’étaient également tus, celle des serviteurs occupants du château, ne laissant que des murmures effrayés derrière le passage de la bête enragée qu’était devenu le maître des lieux, le suivant telle une ombre oppressante.

Les nuits se succédèrent, et dans un nouvel orage, une nouvelle tempête approcha. Ce ne fut pas une fée cette fois, mais un homme. Il avait un certain âge, il s’était égaré dans cette forêt devenue sombre et hostile sous le poids des années. Sa venue fut masquée à la Bête… les domestiques avaient disposé de la nourriture à disposition, restant invisible, tout comme leur joie dissimulée de voir enfin humain pénétrer dans ces lieux depuis tant d’années.

Les nuages s’éclipsèrent et le voyageur reparti… pas assez vite… et tombant sur un jardin emplis de merveilleuses roses rouges, il s’était arrêté, en cueillant une aussi délicatement que possible. Était-ce cela qui réveilla la Bête et sa fureur qui se ruèrent sur l’homme ? Nulle ne le sait… Non, il est plus juste de dire que nul ne chercha à savoir.

Tu vas devoir choisir. Dis-moi ton choix, entre cette rose ou ta vie… entre cette rose et la vie de l’être humain que tes yeux croiseront en premier en sortant d’ici… Choisi !

Les yeux gris de la Bête étaient assombris, sa voix dure et colérique ne reflétait que la solitude. La carrure impressionnante, les griffes acérées prêtes à déchirer l’homme qui se trouvait enfermé sous elles. Une douce fureur transpirait de l’un pour se transformer en terreur chez l’autre. La rose avait déjà été enlevée, alors...  le choix fut fait…

▬ ~~~ ▬


Une jeune femme aux cheveux clairs apparut quelques heures plus tard… Il ne pourrait pas tuer une femme… Bel… La même sonorité que lui… que le nom sibyllin que la fée lui avait donné après l’avoir transformé. Oui, pendant tout ce temps, il avait été Belle la Bête, celle cruelle et féroce qui faisait trembler les hommes.

Mais le temps est une chose étrange, le temps est joueur et lui qui était l’essence de Sîn, dans son corps de bête, l’avait oublié. Alors que les domestiques désobéissaient à leur maître, la jeune femme se révéla être un homme. Pourtant, c’était des traits fins… une peau hâlée… un regard clair… clair comme le ciel un jour de grand soleil. Mais il était Bel, alors c’était naturel… La Bête en oubliant quelque peu la bête en lui, perdant son esprit un peu plus, mais dans le soleil cette fois. Plusieurs jours après la première fois, ce fut leur première rencontre.

Le ciel bleu attire les nuages tout comme la lumière attire les papillons de nuit quand l’obscurité est reine. Créatures horribles et méprisaient ternissant l’éclat de la flamme… tout comme eux, la Bête fut attirée par le ciel bleu. Tout comme eux, viendra le jour où il se brûlera les ailes. Mais cela lui la Bête, comme lui l’Humain, ne le découvriront que plus tard, quand toutes les pages auront étés écrites…

Ce même temps si lent autrefois filait rapidement à présent. Et le moment de prendre une nouvelle décision approcha… L’atmosphère était devenue lourde, comme cette fois là… le ciel était sombre… il ne pouvait en être autrement, puisque Bel, lui qui possédait les yeux aussi clairs que les jours de soleil, semblait triste…

Le frère de son prisonnier les avait attaqués… Non, il était plus juste de dire que l’homme devenu chasseur était venu tuer la bête qui avait séquestré son frère. Pendant combien de temps ? La Bête ne savait plus elle-même. Alors, l’équilibre fut rompu… il se brisa en mille morceaux de cristal, lueurs d’étoiles dans le ciel qui conduisirent Bel vers son choix. Son sang, son frère… L’être solitaire, la Bête. Le sort fut jeté… La Bête resta…

L’envoûtement fut levé, tel un sombre voile… Mais fut-il le seul à disparaître ? Car dans la folie de la bête disparut, se trouvait une part de raison… mais aussi de mémoire…

▬ ~~~ ▬




La joie fut reine, célébrée par le chant des chalemies et du piano. Dans l’agitation et le bruit, personne ne prit la peine de percevoir le silence d’un cœur… celui qui se sentait triste d’avoir oublié et qui n’avait personne pour être écouté. Une cérémonie commença, Belle en fut le prince. Après tout, c’est lui qu’ont marié… Mais Bel oublié, l’amertume blancheur se transformant en beauté blonde venue d’un autre ciel, brillant comme le soleil. Et ce ne fut pas Belle et Bel, mais Belle est une inconnue… mystérieuse étrangère qui partit aussi soudainement qu’elle eut apparu… Laissant un Belle loin de sa Bête et de toute compréhension, tel un nuage dérivant, porté par le vent dans l’étendue bleue du ciel nocturne.

Chaque chose a un prix… C’était le sien… Après toutes ces années, il avait retrouvé sa douce amie, la Lune…

Le sable s’éparpilla, quittant son sablier… Il n’y avait plus de Bête… ni de Bel… Plus de monstre solitaire… Plus d’inconnue à la chevelure blonde platine et surtout… plus de ciel bleu… Le ciel avait disparu… Où était-il ? Et le soleil ? Étaient-ils dans un horizon si lointain à présent qu’il ne pouvait l’atteindre ? Douce neige qui les accompagnés, saura-t-il un jour te retrouver ?

La page se tourna, l’histoire fut terminée… Mais ce livre ne se refermera jamais pour Belle, car l’Auteur en avait décidé autrement. Avait-il eut pitié de sa Bête pour lui donner une autre chance ? Celle de retrouver les cascades enneigées brillant sous un ciel bleu azur; retrouver la chaleur du soleil réchaufferait à jamais son cœur devenu encore plus froid et solitaire la douce princesse opaline qui illumine faiblement son avenir…

Oui, car il chercherait une nouvelle fois ce paysage, même dans cet inconnu qu’est Wonderland… Cet inconnu qui est devenu son pays… un inconnu tantôt hostile, tantôt chaleureux…mais un mystérieux territoire qui restera lointain à jamais tant que les roses n’auront pas repoussé…





♦ Pseudo HRP? :Hum... Kris'
♦ Parles nous de toi : Hum... Toutes mes condoléances...
♦  Comment es-tu arrivé ici? : J'ai eu le coup de foudre pour Snow White il y a quelque temps... Mais j'ai lutté... Et un être sans coeur et sans remords m'a refait découvrir le forum et mon ancien coup de foudre et là... ce fut le drame... Toutes mes condoléances...
♦ Quelque chose à nous dire? : Ce forum est vraiment magnifique et tout le monde est vraiment sympathique ! -quand ils essaient pas de me tuer /paf/- C'est très agréable ♥
♦  Avatar : Luka Crosszeria de Uraboku
♦  Rang désiré : “The sweetness of a human heart in a shell of animal” ou seulement “The sweetness of a human heart” si l'autre est trop long



Dernière édition par Belle S. Molière le 30/8/2015, 14:38, édité 55 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   20/8/2015, 19:29

Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Princess


Messages :
48
Age du personnage :
Il ne fait pas du tout son âge, il fait 23 ans le bougre...
Pouvoirs / Particularités :
Phytokinésie / Cartes et la malchance de se faire *toujours* prendre pour une femme aux premiers abords.
Origine :
La Belle au Bois Dormant...
Orientation sexuelle :
Bisexuel et ambivalent.
avatar
Catherina A. Bestia
Bloody Princess
Sans remords peut-être, mais sans coeur...
Assurément. :lunettes:

Good luck pour ta fiche, my prince ♥
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   20/8/2015, 19:36



avatar
Invité
Invité
Tu fais bien de pas venir chez les Crooked c'est moi la bête des Crooked!

(Bienvenue sinon et bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à passer cb pour les questions)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   20/8/2015, 20:03

Voir le profil de l'utilisateur
I am the f*cking banana king!And I like trains!


Messages :
44
avatar
Charlie Unicorn
I am the f*cking banana king!
And I like trains!
Bievenue sur le forum o/ Et bon courage pour ta fiche!

Si tu as des questions n'hésites pas à me contacter sur Snow White :)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   20/8/2015, 20:19

Voir le profil de l'utilisateur
Le Collectioneur des Curiosités


Messages :
73
Masculin
Age du personnage :
C'est un secret ♥
Pouvoirs / Particularités :
Pouvoir : Grâce à ses humeurs corporelles, Lucrèce peut conserver les cadavres. Particularité : l'espace d'un baiser, Lucrèce patage ses pensées avec l'autre.
Origine :
Rome antique.
Orientation sexuelle :
"Par devant, par derrière, de toutes les manières..."
Habitation :
Le Cabinet des Curiosités - Nain-Vert-Land
Fiche de personnage :
La curiosité est un bien joli défaut
avatar
Lucrèce
Le Collectioneur des Curiosités
Bienvenue :D


Something Wicked (That Way Went)
Ladies and gentlemen, boys and girls,
Have we got a special treat for you tonight:
Step right up and marvel at the Oldest Gypsy Witch.
Her eyes sewn shut, but she's not blind! She sees your every wish!
       
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   20/8/2015, 21:17

Voir le profil de l'utilisateur
The sweetness of a human heart in a shell of animal


Messages :
13
Origine :
La Bête, La Belle et la Bête
avatar
Belle S. Molière
The sweetness of a human heart in a shell of animal
Merci beaucoup pour votre accueil *s'incline*

Mon cher Renard, je préfère ma liberté pour le moment alors je te laisse avec plaisir le titre de bête des Crooked ^.^

Cath, ne soit pas si fier de toi... ou je te mords ♥


Dernière édition par Belle A. Molière le 20/8/2015, 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   20/8/2015, 21:56

Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Princess


Messages :
48
Age du personnage :
Il ne fait pas du tout son âge, il fait 23 ans le bougre...
Pouvoirs / Particularités :
Phytokinésie / Cartes et la malchance de se faire *toujours* prendre pour une femme aux premiers abords.
Origine :
La Belle au Bois Dormant...
Orientation sexuelle :
Bisexuel et ambivalent.
avatar
Catherina A. Bestia
Bloody Princess
Mords-moi. Je t'attends 8D
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   29/8/2015, 21:55

Voir le profil de l'utilisateur
Rumplestiltskin, what else?


Messages :
30
avatar
Rumplestiltskin
Rumplestiltskin, what else?
Bien le bonjour l'ami !

Ouais je réponds jamais aux fiches d'habitude parce que je suis le fantôme du forum mais là YOLO \o/.

Si l'évidence ne t'a pas éclairé sur la question on prend UNE particularité (En l’occurrence tu es passeur, donc..) et UN pouvoir, non une accumulation illimité de tout ce qu'on veut =), il y a une certaine mesure à observer ! =D

Sinon encore une fois bonne chance pour le développement de ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   29/8/2015, 21:57

Voir le profil de l'utilisateur
The sweetness of a human heart in a shell of animal


Messages :
13
Origine :
La Bête, La Belle et la Bête
avatar
Belle S. Molière
The sweetness of a human heart in a shell of animal
Bonsoir,

En effet, je n'avais pas fait gaffe à cela. Mais comme cela touché le physique et que ce ne sont pas des pouvoir (à part le don de passeur) je ne pensais que ce serait pris en compte dans ce sens.

Merci pour l’éclaircissement, je changerais donc cela.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   29/8/2015, 22:02

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Fufufufu ~ Bonsoir, bonsoir !

En effet, comme Rumpleple l'a mentionné ton personnage a beaucoup trop de pouvoirs différents et de particularités alors qu'il est sensé être un simple passeur n'étant lié à aucun royaume ^^"  de plus ça part un peu dans tous les sens. Il faudrait limiter ça, d'autant plus que les passeurs ne sont sensés avoir qu'une soit le don du passeur :) bon courage pour les modifications!

Je n'ai pas encore eu le temps de tout lire mais les descriptions de ton personnage sont intéressantes en tous cas :) je m'attaque à la suite en pendant que tu modifies le reste /o/

(Tu as posté entre temps mais comme j'avais tout écrit j'ai quand même posté, flemme d'effacer xD)



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   29/8/2015, 22:04

Voir le profil de l'utilisateur
The sweetness of a human heart in a shell of animal


Messages :
13
Origine :
La Bête, La Belle et la Bête
avatar
Belle S. Molière
The sweetness of a human heart in a shell of animal
J'ai tout modifié~
Du moins, supprimé ♥
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   29/8/2015, 22:50

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Mh du coup il faudrait faire un choix entre la bête et le fait d'être passeur :/ comme je l'ai dit les passeurs ont une seule particularité, soit le don du passeur ^^" (après à la limite tu peux lier Belle à un royaume et mettre la bête en pouvoir *sort* mais dans l'état ça ne passe pas x.X)

Sinon l'histoire est chouette et bien écrite :) j'aime bien le coup des ellipses, ça donne envie d'en savoir plus héhéhé ^^

Une fois que cette histoire de pouvoirs et de particularités sera réglée tu pourras être validé :)



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   30/8/2015, 17:31

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Hoplà /o/ comme tout est arrangé te voilà validé! Amuses toi bien!



Tu es validé!

Hell'come, te voilà officiellement membre du forum! Désormais tu ne pourras plus partir.... MUAHAHAHA!
Maintenant que tu es ici chez toi penses à recenser ton avatar et ton personnage, ton pouvoir. Aussi, tu pourras demander une maison, ou encore chercher des copains pour RP.
Et puis c'est tout, j'espère que tu te plairas parmi nous, n'hésites pas à voter sur les top-sites et à nous faire de la pub autour de toi!



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬   



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Et non, vous vous êtes trompés de Belle... Mais, on peut sûrement s'arranger quand même~ ▬ Belle S. Molière ▬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maria ✘ tuée par un cupcake, vous vous foutez de moi ?
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Salut à vous mes vieux amis !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Through the looking glass :: Et toi, t'es qui? :: Présentations en cours :: Présentations terminées-