I- Somehow, we have to get down... [LIBRE]




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: I- Somehow, we have to get down... [LIBRE]   2/9/2015, 02:13

Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Princess


Messages :
55
Age du personnage :
Il ne fait pas du tout son âge, il fait 23 ans le bougre...
Pouvoirs / Particularités :
Phytokinésie / Cartes et la malchance de se faire *toujours* prendre pour une femme aux premiers abords.
Origine :
La Belle au Bois Dormant...
Orientation sexuelle :
Bisexuel et ambivalent.
avatar
Catherina A. Bestia
Bloody Princess

© Yamashita sur épicode

And I want
understand why white isn't black


feat. Libre


Catherina était en train de déambuler dans les rues de Bellua, s'éloignant peu à peu de sa maison, non sans bâiller en réussissant le miracle de poser un pied devant l'autre. Il s'arrêta en pleine avenue pour s'étirer de tout son long, et détacher ses cheveux qui virevoltaient avec la brise des lieux. Se frottant sommairement les yeux comme une princesse endormie, qu'il n'était pas soit dit en passant, il noua ses mèches avant en un chignon à l'arrière de son crâne, laissant le reste de sa prolixe chevelure blond platine détaché. Plusieurs personnes avaient grogné du soudain arrêt de notre Platiné, surtout au beau milieu d'une artère fréquentée du coin. Alors qu'il s'apprêtait à repartir, une exclamation volcanique et douceureuse le stoppa sur place. Ou plutôt, la femme en face de lui.

- Oh my love, cela faisait si longtemps qu'on ne s'était vu, toi et moi... Comment te por-..., commença-t-elle d'une voix suave et sulfureuse.
- Tu gênes, t'es dans mon chemin. Dégages., l'interrompit-il.

Sa nonchalance suintait de chaque pore de sa peau et de son expression. Pourtant ses yeux, où le bronze liquide se bataillait contre un saphir fluide, étaient acérés et menaçants. Et bien sûr, la femme choisit de le railler, gentimment d'ailleurs, mais notre Nonchalant nationnal sortit une de ses cartes (qui ressemblait à une carte d'un jeu de 54 cartes normal) métallique et d'un geste nonchalant du poignet le lança dans la gorge de celle qui le gênait. Le sang gicla quelque peu, et le corps tomba au sol, raide mort. Catherina bâilla alors en se penchant pour récupérer sa carte et le nettoya du sang qui l'avait souillée. Il souleva alors sa cheville dans les airs pour enjamber le cadavre puis fit de même avec son autre cheville, le tout d'une lenteur intersidérale.

- Je veux dormir...

Il releva la tête autour de lui, remarquant seulement qu'il avait quitté le quartier de Bellua et qu'il serait bientôt dix heures du matin. Remarquant un bar avec la porte ouverte – ô miracle de la vie ! –, il s'y engouffra et demanda un grog au barman. En précisant seulement le thé très spécial et le whisky très spécial qu'il souhaitait, et les précisions firent sourire narquoisement le serveur, ce à quoi Catherina répondit avec un clin d'oeil de connivence. Il s'assit au comptoir du bar, en saluant d'un 'peace and love' de la main droite ceux qui l'entourait, tandis que le serveur lui préparait son grog. Ceci fait, un verre se posa devant ses yeux, et l'homme tenta de draguer Cath', qui l'ignora dès qu'un « merci » franchit la barrière de ses lèvres.

Notre Platiné but une gorgée de son breuvage, souriant en constatant que les dosages étaient bons, et se perdit dans la question existentielle qui hantait sa vie en observant la transparence du verre. Car oui, par quel enchantement débile le blanc était blanc ? Pourquoi cet abruti immaculé n'était-il pas noir... ? C'est alors qu'il formula son interrogation à haute voix, prenant la première personne qui passait par là. Sa voix androgyne ne permettait pas de savoir s'il était un homme ou une femme, loin de là, mais c'était une voix douce et fluide. Mais quelle féminité...

- Bonjour... Dites-moi, sauriez-vous par hasard pourquoi le blanc n'est pas noir... ?

Il rebut une gorgée de son breuvage. Il ne comprenait toujours pas pourquoi ce putain de blanc était... et bien... était blanc, quoi... Et il ne savait absolument pas dans quel quartier de Seven Mads il était. Paresse de savoir, bonjour...

Revenir en haut Aller en bas
 

I- Somehow, we have to get down... [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Crimson Spook :: Seven Mads :: Gula-