Le renard et la gelée [Feat. Jelly]




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Le renard et la gelée [Feat. Jelly]   24/9/2015, 18:43



avatar
Invité
Invité
Un claquement de porte retentissait dans les couloirs du château. Comme d’habitude Renard sortait d’une énième convocation de la reine pour avoir causé la mort d’un membre de sa faction. Elle avait beau lui dire que pour une fois ce n’était pas de sa faute, que le type était trop faible, qu’il aurait du résister que c’était de sa faute puis que ce n'était qu'une table mais rien n’y fît. Le constat était le même et le verdict était jeté : pour avoir tué un nouveau de ses subordonnés un peu trop éméché et insultant en lui encastrant la tête dans une table, Renard allait se voir privée de de ses rations additionnelles de fromage.

Claquant la porte en sortant elle se frottait les mains se disant que ce n’était pas grave, qu’elle avait des ressources, des petites ressources, en fait juste quelques dizaine de meules, même pas de quo tenir la semaine mais… Elle survivrait, enfin, elle l’espérait. Heureusement on parlait bien de ration bonus, la Reine n’allait quand même pas priver son lieutenant de repas pour avoir réprimandé avec un peu trop de zèle un de ses subordonnés.

Les deux gardes qui trônaient à la porte s’étaient un peu écartés, connaissant comme tous chez les Crooked Men les humeurs de l’As et surtout quand elle sortait de réunion.
Teigneuse, elle fixa celui de droite droite dans les yeux avec un regard agressif alors que l’autre avait l’immense honneur de se retrouver avec le canon de son pistolet entre les yeux. La scène dura un moment, si l’un mouftait elle se ferait un plaisir de l'amocher en prétextant que c’était lui qui avait démarré mais… La Reine la connaissait et d’un simple “Renaaaaard! Que fais-tu encore devant la porte?” elle interrompit la scène presque grotesque qui se tramait ici.

Donnant un coup de pied dans une canette invisible, Renard se résigna immédiatement en baissant les oreilles avant de se reprendre et de foutre une droite dans la tronche du garde de gauche. Satisfaite, elle parti en grommelant, les mains dans les poches, laissant disparaître le pistolet qu’elle avait créé auparavant. Elle se baladait désarmée dans les long couloirs du château en toisant de manière agressive tous les gens qu’elle croisait. Ces saletés de bourges qui ne savaient que faire de la lèche à la Reine, au moins ELLE, ELLE servait à quelque chose se disait-elle. Que seraient-ils sans la protection des assassins et les précieux renseignements qu’ils apportaient?
Chaque visage ramenait à un dossier ancré dans la tête de Renard, en bon chef elle savait tout. Beaucoup étaient effectivement arrivés avec une cuillère d’or dans la bouche, mais souvent des pouvoirs biens inutiles au combat. Quel gâchis se disait-elle, au moins chez les nains, les gens inutiles à l’effort de guerre ne restent pas, ou meurent…

A l’idée de trouver une quelconque qualité au camp adverse elle se mit à cracher sur le côté. Ces salauds tentaient tout le temps de la tuer et puis chez les rouges on aime pas les bleus, POINT.

Une nouvelle silhouette se dessinait dans le hall d’entrée alors que Renard venait d’envoyer chier un messager qui n’avait qu’à lui déposer le courrier à son bureau. Le pauvre petit s’était fait dessus sous la menace du canon de son Barret. Aujourd’hui fallait pas la faire chier, c’est tout =°

Elle s’attarda un moment sur la jeune femme, une nouvelle venue, intéressant... Et mignonne en plus même si sa couleur de cheveux faisait un peu… Enfin pas assez guerrier à son goût le reste allait parfaitement, une tenue plutôt noble aux couleurs. Elle se perdit un moment dans son regard avant de reprendre ses esprit lancer le fusil sur le messager avant de le laisser disparaître et s’approcher de la jeune femme désarmée.

As de pique, Renard de la Fontaine pour vous servir, belle demoiselle.

Elle exécuta son habituelle révérence masculine, un pied devant l’autre, le torse penché en avant, une main sur la poitrine et l’autre tendue sur le côté. Que venait-elle faire là? Qui était-elle? Renard commençait à oublier un peu sa rancoeur pour penser à compléter une nouvelle fiche, après tout le renseignement devait d’abord être impeccable en interne avant même de s’attaquer aux étrangers.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le renard et la gelée [Feat. Jelly]   26/9/2015, 00:49



avatar
Invité
Invité
Jelly-Rose pénétra dans l'enceinte du Red Castle et contempla le mélange grotesque de rouge et de noir sur les murs ornés de coeurs et d'une multitude d'instruments de tortures diverses et variés. La jeune fille, intriguée s’approcha des instruments les plus curieux, et les observa un peu plus en détail, d’un oeil amusé. C’était bien la première fois que la demoiselle entrait dans le château royal de Crimson Spook. Elle n’avait encore jamais ne serait-ce qu'aperçut sa majesté la reine, et c’était à elle.. enfin lui à qui elle devait s’adresser.

Et elle marcha d’un pas léger à la recherche du salon dans lequel la reine pourrait la recevoir, empruntant le couloir qu’un des gardes à l'entrée lui avait bien aimablement indiqué. Ses hauts talons résonnaient dans le couloir qui lui paraissait interminable. Comment se sentait elle? Oh! un mélange d’appréhension et d’ excitation montait en elle, mademoiselle commençait à sentir une pointe de nervosité. A vrai dire, elle ne savait pas bien à quoi s’attendre.. Allait- elle faire bonne impression à sa majesté et obtenir ce qu’elle ce pour quoi elle était venue?

Cela faisait un petit moment déjà que la jeune demoiselle nourrissait comme projet de créer une boutique d’objets enchantés diverses et variés, avec un espace spécial, comme une pièce secrète, dédié aux enchantements où elle pourrait expérimenter, explorer les possibilités que lui offre son pouvoir. Intimement convaincu que cette affaire qui lui tenait à cœur marcherait du tonnerre, il était temps pour Jelly-Rose de se lancer dans les démarches nécessaires! Elle devait pour cela obtenir dans un premier temps  l'approbation de la reine, étape la plus importante, ce après quoi elle espérait avoir des indications sur les démarches à suivre pour le lancement de sa boutique...

Alors qu'elle s'enfonçait à peine dans le long couloir, elle aperçut soudain deux silhouettes floues et entendit des sortes de brimades. Mais que se passait-il donc ici? En s’approchant, elle surprit.. Une femme renard pas très très grande de taille en train de menacer une pauvre petite chose d’un espèce de gros fusil. La jeune femme trouva cette scène très amusante et esquissa un sourire tandis que le renard croisa son regard. Elle fut surprise de constater que le fusil qu’elle venait de jeter sur le pauvre gars disparaissait alors que le renard s’approcha d’elle et exécuta une révérence digne d’un gentleman.

-As de pique, Renard de la Fontaine pour vous servir, belle demoiselle.

Elle laissa échapper un petit rire, de l’amusement que lui inspirait par ce drôle de personnage qui avait l’air d’avoir un caractère pour le moins explosif malgré sa jolie petite frimousse toute mignonne.

-As de pique? Alors comme ça, une petite femme renard dirige les assassins? Voilà qui est amusant !

Elle prit une mèche de ses cheveux blancs légèrement rose redessina de ses doigts ses belles boucles déjà parfaites. Son regard se fixa dans celui du renard, tandis qu’elle s’abaissa pour saluer l’As de pique d’une courtoise révérence.

-Enchanté As de pique, je me présente, Jeliza-Rose Redheart.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le renard et la gelée [Feat. Jelly]   26/9/2015, 18:51



avatar
Invité
Invité
D’abord un rire puis ensuite cette satané remarque sur sa taille, franchement Renard se demandait si elle n’avait pas était maudite cette journée, elle ne s’était pas levé du pied gauche, elle n’avait pas cassé de miroir, juste une table, enfin… A mesure que la jeune demoiselle parlait les oreilles de Renard pivotaient vers l’arrière, sa tête s’enfonçait de plus en plus dans ses épaules, ses poils et ses cheveux se hérissaient, les poings fermés se serraient et son sourcil droit se soulevait. Comment ça petite? COMMENT ÇA PETITE!!!! Criait une voix dans sa tête qui occulta presque le nom de son interlocutrice. Puis après tout elle ne devait faire que 5 cm de plus qu’elle tout au plus, pour qui se prenait-elle cette “Jeliza-Rose Redheart”?

Bon, bon, bon, il n’était pas le moment de s’énerver. La demoiselle semblait charmante et cette petite pique ne devait pas empêcher Renard de faire bonne impression à la première rencontre. Puis… Cela faisait longtemps que Renard n’avait pas prit le temps de fréquenter la gente féminine qu’elle appréciait tant.
Encore un peu sous l’effet de la rage elle la toisa, un peu en diagonale et lâcha un mélange entre petits grognements retenus et ton enjôleur :

Ma charmante demoiselle, je suis peut-être “petite” mais vous l’avez dit je suis le Maître assassin.

L’index dressé elle semblait vouloir se réaffirmer, comme pour guérir son orgueil blessé, sans menace aucune et pour une fois sans violence. L’assistance qui pour sa part s’attendait à un massacre paraissait déçue et repris ses occupations lorsque l’As jeta un regard de part et d’autre l’air de leur demander s’il voulaient sa photo. Le doigt toujours levé, oui elle avait conservé cette position pendant ce temps, elle se faufila derrière Jelly et lui passa son bras droit par dessus l’épaule et lui susurra ces quelques mots sur un ton malicieux :

Mais tu sais ma gelée, je n’ai pas que de petites choses…

Sa main gauche se tenait le pousse et l’indexe dressé en forme de L devant le visage de Jelly. Une fois la phrase terminée, l’As y matérialisa une balle de barret -qui cette fois sera réelle et ne disparaittra pas- qu’elle glissa dans les mains de la nouvelle arrivante en lui faisant un clin d’oeil. Une menace? Pas vraiment, seulement une façon pour Renard de montrer ce qu’elle pouvait faire tout en tâtant à quel point était ouverte sa nouvelle “proie” à la discussion.

Sans dire d’autre mot elle la prit ensuite par la taille pour la diriger vers un des bancs du couloir. La commandante s’y affala sans aucune élégance et croisa les jambes puis sembla inviter Jelly de la main à la rejoindre.

Allons assieds-toi ma douce, nous n’allons pas rester poireauter aumilieu de tous ces gens.

Les derniers mots semblaient amères, à vrai dire elle était espionne mais les murs ici avaient encore plus d’oreilles qu’elle. Tout ces gens à écouter les moindres ragots, parler de choses qu’ils ne connaissaient et ne faisaient même pas RAAAH.
Au moins assise ici, il n’y avait plus d’angle mort et elle pourrait discuter de ce qu’elle veut avec Mademoiselle Redheart. Allez trêve de rigolade ce nouveau dossier devait se compléter, c'était un peu comme mêler plaisir et travail.

Dis-moi que viens tu faire ici?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le renard et la gelée [Feat. Jelly]   11/10/2015, 17:55



avatar
Invité
Invité
La susceptibilité de renard semblait avoir été légèrement heurtée, ce qui amusa Jelly-Rose. Ceci dit, malgré son air amusé, la tentative d’intimidation de renard animait un soupçon d’irritation chez la jeune fille plutôt prétentieuse. Renard pensait-elle vraiment que de rappeler son statut d’assassin lui ferait peur ? C’était mal connaître Jelly-Rose et son orgueil voyez-vous ! Visiblement, ce ne fut pas le cas des gens qui assistaient à la scène qui semblaient à l’affût du moindre potin tout en redoutant la colérique As de pique .. Pauvres petits êtres impressionnables !

Elle sentit le bras de Renard se poser sur son épaule et lui murmura :

-Mais tu sais ma gelée, je n’ai pas que de petites choses…


Comment ça ma gelée ? D’où c’était elle cru le droit de l'appeler ainsi! La jolie demoiselle ne laissa rien paraître, mais son interlocutrice faisait naître en elle une sorte de curiosité emplie de méfiance. Et elle observa la renarde matérialiser une balle de gros calibre d’un oeil défiant et lui remettre dans ses mains.

Jelly-Rose fixa la balle plutôt imposante qui ne semblait pas disparaître et tandis que Renard l’invita à s’asseoir, la prenant par la taille, celle-ci eut soudain une idée. Elle esquissa un sourire malicieux et suivit la petite femme animale dont le comportement aux allures de macho au féminin, ressemblait à un flirt. La séduisante jeune femme prit place sur le banc à côté de Renard, fouilla dans son sac à main et trouva une part de gelée verte qu’elle avait conservée pour son goûter. Discrètement, Jelly-Rose préleva un petit bout de gelée et tandis qu’elle répondait à Renard, elle inscrivit sur la balle qu’elle avait posée à côté d’elle un cercle avec un point à l'intérieur.

-Je suis venue traiter avec la Reine d’une affaire. Affirma-t-elle sans vouloir trop en dévoiler. Une simple formalité en soit.. Je dois y aller, peut-être aurons-nous l’occasion de nous revoir As de pique.

Elle tendit la part de gelée à Renard, se leva, tira une révérence polie, prit congé de son interlocutrice et se mit en marche, abandonnant la balle de gros calibre. Une fois suffisamment éloignée, celle-ci se retourna :

-Ah ! Encore une chose, si j’étais vous, je m’éloignerais de votre balle de gros calibre!

*Bip* *Bip* *Bip*…

Et tandis que l’imposante balle se mit à exploser, répandant partout aux alentours une visqueuse gelée verte , Jeliza-Rose, amusée décrivit de ses mains l’explosion.

-Bouuuuuum.

Et elle tourna les talons, reprenant son chemin tout en riant. Cela lui apprendra, à Renard de la qualifier de gelée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le renard et la gelée [Feat. Jelly]   12/10/2015, 21:19



avatar
Invité
Invité
Renard regarda ce qu’elle lui tendait avec un peu d’étonnement. Elle était habituée à ce qu’on lui fasse des cadeaux sous forme de nourriture mais la plupart du temps c’était en fromage. Cette fois-ci c’était de la gelée, un truc visqueux et ondulant pas vraiment appétissant aux yeux de notre renarde. Mais bon, elle adressa un sourire ainsi qu’un petit mouvement de tête en récupérant le présent à la jeune femme, assez étonnée et heureuse de cette attention.

Cela fait, la nouvelle venue se levait disant qu’elle devait prendre congé. Renard suivait ses mouvements profitant du spectacle sans aucune retenue tout en gardant la part de gelée posée sur ses genoux et maintenue entre ses deux mains. L’attention de la foule était maintenant détournée et de toute manière elle n’avais vraiment rien à faire de ce que pouvaient penser les autres de ses relations. Comment ça une balle gros calibre?

A peine ces mots étaient arrivés à ses oreilles qu’un bip se fit retentir, suivit d’un autre puis un autre encore. L’As baissa les yeux sur le côté et remarqua la balle qui semblait clignoter. Elle n’eut pas le temps de la faire disparaître qu’elle éclata. Le souffle emporté avec lui la gelée qui s’étala sur le visage du maître assassin.

Renard fixait maintenant ses mains vides qui se crispaient de plus en plus, les poils de sa nuque se hérissaient et ses yeux viraient au rouge. La foule d’abord effrayée regardait avec précaution la scène partagée entre curiosité et terreur. Chacun voulait voir la réaction de Renard qui était connue pour son calme et sa maîtrise de soi mais tout le monde se méfiait aussi des éventuelles balles perdues qui pouvaient les toucher.

Folle de rage elle se leva en grognant, passant sa main devant son visage pour retirer le maximum de gelée puis elle se mit à marcher d’un pas franc en direction de Jeliza. Les quelques badauds qui regardaient la scène s’écartèrent instantanément pour laisser la furie avancer et attraper la jeune femme par le col avant de l'entraîner dans une pièce à côté en enfonçant la porte tout en gardant son regard plongé dans le sien. Il semblait qu’elles étaient entrées dans un bureau. Le gars qui y travaillait leva le doigt pour dire quelque chose avant d’être interrompu par le couteau de Renard qui se planta devant lui. Il s’empressa de récupérer ses feuilles et déguerpit sans demander son reste.

Renard fixa sa prisonnière un instant, son étreinte se relâchait peu à peu et ses lèvres s’approchaient des siennes jusqu’à les toucher. Que faisait-elle? Elle n’en n’avait pas la moindre idée elle-même. Peut-être était-ce le culot de cette petite nouvelle qui semblait ne pas avoir froid au yeux? Un côté charmant pour notre officier qui ne s’imposait que par la violence et la force au point parfois de faire des actions grotesques. Au fond c’était la première fois que quelqu’un semblait la défier à Wonderland, ce petit plaisir de perdre le contrôle était une sensation nouvelle et plaisante pour l’As.

Après un court moment ses lèvres reculèrent et ses mains se relâchèrent. Elle n’osait plus regarder Jeliza dans les yeux, le rouge commençant à gagner ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le renard et la gelée [Feat. Jelly]   



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Le renard et la gelée [Feat. Jelly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j'entends le loup le renard et le coq chanter :: feat Kazuya
» Petite nouvelle du Renard
» renard voleur de.... boules de pétanques !!
» Sous l'oeil du renard la délégation revient
» Petit Renard | 3 lunes | Chaton | Pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Crimson Spook :: Red Castle :: Aile écarlate-