Celui qui n'arrêtait pas de sourire




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Celui qui n'arrêtait pas de sourire   2/10/2015, 06:38

Voir le profil de l'utilisateur
Gardien de la Fontaine Arc-en-ciel


Messages :
35
Age du personnage :
Inconnu (24 ans d'apparence)
Pouvoirs / Particularités :
Ubiquité
Origine :
Alice au pays des Merveilles
Orientation sexuelle :
Pansexuel
Habitation :
Le Domaine du Chat Perché - Fontaine arc-en-ciel
Fiche de personnage :
http://game-of-madness.forums-actifs.com/t852-celui-qui-n-arretait-pas-de-sourire
avatar
Cheshire Cat
Gardien de la Fontaine Arc-en-ciel
Cheshire Cat, mais appelez-moi Chase

« Je veux tout savoir »
.: Nom civil: Chase
.: Age : C’est mal poli de demander l’âge d’une personne ! (24 ans d’apparence)
.: Existe à Wonderland depuis : Depuis toujours ? Personne ne sait vraiment.
.: Orientation sexuelle : Pansexuel
.: Groupe : FTWhatter
.: Race : Déjan'thé. Enfin… c’est ce qu’on dit.
.: Origine : Alice au pays des merveilles
.: Fonction : Fier maître du domaine du Chat Perché
.: Âme : Il aurait offert son âme au Chapelier en échange de la garantie que le domaine du Chat Perché serait surveillé et en sécurité.
.: Particularité : Ses cheveux changent constamment de couleur. Si vous prenez le temps d’observer ce phénomène, vous comprendrez rapidement que la couleur change en fonction de ses émotions. C’en est étourdissant étant donné qu’il change d’état d’être à chaque minute.
.: Pouvoir : L’ubiquité. La capacité d’être à plusieurs endroits en même temps. La possibilité d’être là sans vraiment y être.
Il a aussi la capacité de se changer partiellement ou en totalité en chat  
.: Classe sociale : Très à l’aise, mais n’a pas un sou.
.: Participant au Game of Madness : Spectateur, plutôt.

I'm crazy and I know it



Je ne pourrai pas vous décrire Chase dans sa totalité, j’en suis désolée.

Il est d’ailleurs extrêmement dur de décrire la personnalité d’un individu qui est complètement fou. C’est pour cette raison que je n’exposerai que les grandes lignes et que j’en oublierai probablement plusieurs détails. Je vais tout de même vous en donner assez pour satisfaire votre curiosité à propos de cette légende qu’est le Chat du Cheshire.

Par quoi commencer ?

D’accord, alors la première chose qui fait de Chase un être complexe est le fait que sa mémoire et sa connaissance sont complètement mélangés. Laissez-moi expliquer : Chase ne se rappelle pas de son ancienne vie. Ou plutôt de ses deux anciennes vies. Il est conscient qu’il n’était qu’un chat avant, mais il ne garde aucun souvenir de ses aventures ou des personnes qu’il aurait rencontré dans cet état. La seule chose dont il se rappelle ce sont les connaissances qu’il a acquises en écoutant les gens parler dans les bars et les lieux publics, car Chase a toujours été avide de nouvelles découvertes. Le fait qu’il ait été lancé dans la fontaine arc-en-ciel aurait comme mélangé ses souvenirs. Il a donc des flashs de son ancienne vie, mais ne peut déterminer s’il s’agit d’un souvenir ou d’une information qu’il aurait reçue en écoutant quelqu’un parler. Ce qui empire les choses c’est le fait que Chase a la capacité d’être pratiquement partout à la fois ce qui fait en sorte qu’il peut être dans plusieurs bars en même temps en train d’espionner et d’apprendre des choses dans plusieurs endroits différents. Une bonne amie à moi a très bien décris ce phénomène : Imaginez que son esprit est une aquarelle ; remplie de couleurs éclatantes, mais que l’on ne peut en discerner une forme concrète.

Toujours dans le même sujet, Chase entends des voix dans sa tête. Si c’est de la schizophrénie, les voix des gens qu’il entend parler vu qu’il est partout à la fois, des souvenirs de son passé ou simplement un symptôme de sa folie, nous n’en savons rien. Mais ce sont probablement ces voix qui le rendent imprévisible.

Pour vous faciliter la tâche, dites-vous que Chase est en tout point un chat.

Il a ces moments où il a-do-re les câlins. Il va se coller et faire la moue si vous le rejetez. C’est ce genre de moment où vous allez le trouver carrément mignon, où il va apprécier se coucher près d’un feu et qu’on lui joue dans les cheveux. C’est dans ce genre de moment que vous allez l’entendre ronronner. C’est un peu son côté enfant qui ressort lorsqu’il est dans cet état.

Il a une passion aussi pour les objets complètement inutiles dont personne ne veut. Il est intéressé par toutes ces choses qui sont brisées ou d’aucune utilité, toutes ces choses que les gens mettent aux ordures. Ces choses le fascinent et il les traite comme s’il s’agissait du trésor le plus précieux du monde. Vous visitez sa maison et vous allez la trouver infesté de ces cochonneries. Souvent il va payer des gens avec ces choses ou il va demander qu’on lui en donne comme paiement.

Chase est un artiste né. Il crée absolument tout. Il dessine, joue de la musique, est excellant en cuisine, se coupe et se coiffe lui-même les cheveux, il écrit parfois (mais ce qu’il écrit ne fais aucun sens) il crée des sculptures avec les ordures qu’il ramasse, adore la couture, il est talentueux dans presque tous les domaines. En tout cas il les essaie tous. C’est le maître du loisir !

Il a aussi son côté charmeur. Chase aime tout le monde. Ou presque. En général, que vous êtes un homme, une femme, un animal ou une bestiole quelconque, il peut être attiré vers vous et vous faire la cour. C’est là qu’il sort son artillerie lourde : ses beaux costumes, son chapeau haut de forme qu’il aurait volé au Chapelier, ses bonnes manières, ses compliments et ses révérences sans fin. Vous risquez fort bien de l’entendre parler d’une voix basse, sensuelle. C’est assez difficile de lui résister, mais ne vous inquiétez pas, c’est un gentleman. D’ailleurs, petite parenthèse sur ce sujet, son côté charmeur est très différent face à un homme que face à une femme. Devant un homme, il risque d’être beaucoup plus direct quant à ses intentions alors qu’avec une femme il prendra beaucoup plus le temps de la séduire. Le chat n’aime pas être trop brusque avec les damoiselles.

Vous avez le chat. Littéralement. Quand il est transformé en chat, il agit différemment. Vous allez le trouver silencieux, longeant les murs et prêtant oreille à n’importe quel bruit, car sa quête, quand il prend cette forme, c’est apprendre quelque chose de nouveau. Sur les gens, sur la vie, des légendes, des histoires vraies, peu importe, il veut le savoir.

Le connaisseur est donc en symbiose avec le chat. Plusieurs personnes recherchent Chase pour ses potions qu’il traine à ses côtés, mais quelques-uns veulent le consulter justement pour la tonne d’information qu’il détient en lui. Cependant il faut bien poser la question, car il aime beaucoup répondre avec des énigmes. Il aime aussi jouer des tours alors faites attention, ce qu’il dit n’est pas souvent la vérité. Il est avide de connaissances et ne sait jamais quand s’arrêter. C’est souvent ce qu’il va vous demander si vous voulez qu’il vous donne une de ses précieuses potions : «Dites-moi quelque chose que je ne sais pas.»

Le fou est celui que vous allez rencontrer souvent entre deux phrases, dans les moments où il perds la tête pendant une fraction de secondes, un peu comme un chat qui se met tout d’un coup à faire des longs en large dans un couloir sans aucune raison. Ces moments sont dur à décrire, car la folie est emplie de réactions multiples. Pour garder ça court, disons qu’il lui arrive de sauter sur un chandelier, de lancer une phrase qui n’a aucun lien avec le sujet qui était en cours ou de se figer complètement pendant plusieurs secondes.

Vous avez le meurtrier qui est autant difficile à décrire que le fou étant donné que ses actions sont autant imprévisibles et incompréhensibles. Chase perd complètement la tête parfois, pendant beaucoup plus qu’une fraction de seconde. Ça n’arrive pas souvent et on ne sait jamais pourquoi cela arrive, mais c’est grâce à ces événements que l’on sait que le Chat est un être dangereux.

L’homme qui vend ses potions à ceux qui les recherchent est un mélange de toutes ces choses. Il faut savoir l’approcher de la bonne façon, lui dire les bonne chose et lui répondre de la bonne manière lorsqu’il vous pose une question. En le rencontrant pour qu’il vous donne un de ses récipients, vous l’autorisez à vous regarder et vous juger jusque dans votre âme. Vu qu’il est omniprésent, il est très difficile de lui cacher quelque chose. Je vous donne ces conseils, mais au fond ils ne servent à rien, car en fait on ne sait pas ce qui fait qu’il donne ses potions ou non. Jamais on n’a trouvé de redondance dans ses choix. Il a déjà donné une potion à un meurtrier comme il en a déjà refusé une à un bienfaiteur et vice versa. On peut donc supposer que Chase n’a pas de jugement, dans le sens où il ne donne pas d’étiquette aux gens. À ses yeux, ils sont tous égaux.

Pour finir, Chase utilise beaucoup ces petites potions qu’il tient à sa ceinture. L’une d’elle dont il aime particulièrement se servir est un hallucinogène qui vous en fais voir de toutes les couleurs à ses opposants. Sinon les autres sont diverses, il est à vous de les découvrir.



I'm so fancy

S’il est compliqué dans sa personnalité, il l’es tout autant dans son physique. Notre ami mesure 5 pieds 11 pouces. Sa taille est svelte tout comme sa démarche est gracieuse, mais il est tout de même assez musclé. Il n’est pas baraqué, non non, mais sa flexibilité et sa grande agilité féline lui donnent une bonne masse musculaire.

Parlons de son agilité d’ailleurs. Il a les atouts d’un chat, ça c’est certain. Donc grimper un arbre en quelques secondes ? Facile ! En redescendre ? Non, il ne fige pas comme tous les chats, en général il ne fait que sauter en bas, c’est un homme de sensations fortes. Vous allez l’apercevoir souvent faire des pirouettes ou marcher en équilibre sur un mur étroit. Un vrai gymnaste !

Le chat a-do-re les vêtements. La plus part de ceux qu’il porte ont d’ailleurs été conçus par lui-même. Ou bien ils ont été volés. Il porte très souvent un accoutrement différent, mais il garde tout de même un faible pour les rayures. Il aime le chic alors chemise, veston cravate, parfois une cape, d’autres fois un manteau de fourrure, au fond, pratiquement tout lui va à merveille. Sa coiffure aussi il en prend soin. Il a les cheveux longs d’une couleur changeante selon son humeur. On pense que sa couleur par défaut serait le brun foncé, couleur qui n’apparaît que quand il est pensif. Quand il est dans son naturel fou, le turquoise se manifeste souvent. Les accessoires à cheveux sont donc très populaires chez lui. Il attache toujours ses cheveux dans une sorte d’amalgame de pinces à cheveux.

Ses yeux sont d’un rose vif – probablement un effet secondaire dû à ses plusieurs voyages dans les fontaines arc-en-ciel – et une pupille verticale les traverses, comme celle des chats, mais seulement lorsqu’il est contrarié, quand il est «normal» ses yeux sont normaux. Ce qui est intéressant chez Chase, c’est que tout son être est polyvalent. Dans la description de sa personnalité, il a été mentionné que le chat peut changer de personnalité du tout au tout. Mais non seulement son comportement change-t-il, son langage corporel autant que sa démarche diffèrent en fonction de son humeur. Vous allez le voir le dos bien droit et la démarche svelte, le visage détendu lorsqu’il fait son gentleman. Vous le verrez sautiller et agir quasiment comme un hyper actif lorsqu’il joue à l’enfant gâté, un sourire au visage, des grands yeux et une voix parfois haut perchée lorsqu’il perd la tête. Et vous verrez cet autre visage que vous ne voulez pas vraiment voir lorsqu’il perd complètement la tête. Cette partie de lui-même vaut la peine d’être décrite.

Vous voyez, Chase est en mesure de se changer en chat. Non seulement ça, mais il est aussi capable de changer seulement des parties de lui-même en chat. Vous le verrez parfois avec des oreilles sur la tête, parfois agrémenté d’une queue. Et d’autres fois vous allez le voir avec ce sourire.

Ce fameux sourire.

On ne prévoit jamais quand ça va arriver. Vous avez dit quelque chose ou il a simplement pensé à un détail qui lui fait perdre la tête. Alors vous voyez ses joues fondre lentement, comme s’il était fait de cire. Sous la peau fondue vous discernez des dents qui normalement ne devraient pas être là. Et là vous le voyez, ce sourire qui n’est pas humain. Ce sourire qui, en fait, lui a été offert dans sa vie de chat, une de ces nombreuses fois où il a été plongé dans la fontaine.

C’est une partie de lui que vous ne voulez pas voir, car il n’est pas garanti ce qu’il peut vous arriver. Il peut ne rien vous arriver du tout, car parfois cette transformation se manifeste simplement parce que le Cheshire est trop excité (pas sexuellement). Cependant, dans plusieurs situations, cette métamorphose se terminait par un meurtre ou des blessures graves.

Lorsqu’il est transformé complètement en chat, il est tout aussi voyant que lorsqu’il est humain. Son pelage change de couleur et il a en permanence cet énorme sourire déformé au visage. Mais il est plus reclus. Il se transforme en chat quand il veut espionner, ou plutôt «apprendre». Vous allez le voir longer un mur ou se tenir dans le coin sombre d’un bar, écoutant la conversation des saoulons.

Appart ça, Chase est un très bon combattant. Son agilité et ça capacité d’être partout à la fois le rends assez dangereux et inatteignable, donc de ce côté-là, bonne chance.

Il porte souvent à sa taille une ceinture pleine de petits flacons. Ce qu’il y a dedans, vous l’aurez probablement deviné, c’est la potion des fontaines. Je ne garantis pas cependant que ce qu’il y a à l’intérieur est nécessairement ce que vous recherchez.



Il était une fois...


« You may say I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will be as one »
- John Lennon


ACTE 1

LUI : Je veux que tu fermes les yeux. Non, fais-moi confiance, je ne ferai rien de louche ! Voilà. Maintenant essaye d’imaginer une scène. Une scène qui semble être un mélange entre les vieilles rues médiévales, les plateaux surélevés où se posait Molière et les scènes modernes que l’on retrouve aujourd’hui. Je veux que tu t’imagines un choc des époques où tous les grands auteurs se retrouveront en même temps. Un endroit où on pourrait leur faire honneur à tous ! (Il se lève, pris par l’émotion) Imagine un endroit où l’on pourrait les interpréter tous ! Mais pas juste les grands auteurs de théâtre, les grands écrivains aussi ! Pourquoi personne n’a pensé interpréter l’œuvre de Camus ou même de Zola ! Imagine tout ce qu’on pourrait accomplir ensembles !

ELLE : Tu me fait penser à John Lennon.

LUI : Pourquoi ?

ELLE : Imagine all the people…

LUI : Tu ne me prends pas au sérieux c’est ça !

(Elle éclate de rire et tous les deux commencent une bagarre amicale qui se termine par des baisers et des caresses. Ils font l’amour toute la nuit, puis s’endorment l’un contre l’autre.)

ACTE 1 SCÈNE 2

(Il passe sa main dans ses cheveux.)

LUI : Il y a quelque chose que tu ne me dis pas.

ELLE : Tu as toujours été bon en déduction… Si tu es si bon, qu’est-ce que tu crois qu’est cette chose que je ne te dis pas ?

LUI : Je n’en ai aucune idée.

ELLE : Force toi un peu.

(Elle prend délicatement sa main et la porte sur son bas ventre)

LUI : Oh mon dieu.

ELLE : Je pensais que tu étais athée ?

LUI, il l’embrasse doucement : La ferme.

ACTE 1 SCÈNE 3

HOMME : Monsieur, votre père a eu un malaise hier soir. Il est à l’hôpital, nous ne croyons pas qu’il va tenir.

(Une fois à l’hôpital)

PÈRE : Mon fils, je te lègue la compagnie. Mes rêves sont maintenant entre tes mains. Ne me déçois pas.

LUI : …

ACTE 1 SCÈNE 4

ELLE : Ton père a beau t’avoir légué sa compagnie, ça ne veut pas dire que tu dois suivre ses pas ! Tu as tes propres rêves. On a nos propres rêves ! Tu ne peux pas laisser tomber tes buts, juste parce que ton père te l’as demandé ! Tu as toujours été contre ses idéaux, pourquoi est-ce que ça changerait maintenant ?

LUI : Mon père est mort ! Je dois au moins respecter sa mémoire ainsi que la promesse que je lui ai faite !

ELLE : Tu vas donner ton âme au diable parce que ton père te l’a demandé ?

LUI : C’est la meilleure chose que je peux faire ! Je l’ai déçu pratiquement toute sa vie, le mieux que je peux faire aujourd’hui c’est respecter la promesse que je lui ai faite !

ELLE : C’est ton choix…

ACTE 1 SCÈNE 5

HOMME : Félicitation, Monsieur. Grâce au renouveau et aux idées avant-gardistes que vous avez apporté à la compagnie, nous avons gagné la guerre !

ACTE 1 SCÈNE 6

(Elle dépose un acte de divorce devant lui)

LUI : … qu’est-ce que c’est ?

ELLE : Je ne peux plus te suivre. Tu as détruit ton propre rêve et ça je ne peux l’accepter. J’ai du mal à croire que le garçon dont je suis tombée amoureuse est l’homme qui se tient devant moi à présent.

LUI : Je n’avais pas le choix.

ELLE : Oui, c’est ce que tu ne cesses de répéter. Tu n’avais pas le choix de prendre la compagnie de ton père en main. Tu n’avais pas le choix de me laisser m’occuper de moi-même quand j’ai perdu l’enfant. Oh et tu n’avais certainement pas le choix de tuer des centaines d’innocents grâce à tes idées « avant-gardistes ».

LUI : …

ELLE, son visage est recouvert de larmes : Je ne veux plus jamais te revoir.

(Elle ouvre la porte de l’entrée, puis se retourne vers lui avant de partir)

ELLE : Si seulement tu avais fait les bons choix…

ACTE 1 SCÈNE 7

(Il porte une arme à feu sur sa tempe et attends. Le temps passe. Après 30 secondes, il remet l’arme sur la table.)

ACTE 1 SCÈNE 8

(Il porte une arme à feu sur sa tempe et attends. Les secondes s’écoulent. Après 30 secondes, il remet l’arme sur la table.)

ACTE 1 SCÈNE 9

(Comme à son habitude, il porte l’arme à feu sur sa tempe et attends. 30 secondes passent et il remet l’arme sur la table.)

ACTE 1 SCÈNE 10

(Il porte l’arme à feu à sa temp…)

ÉTRANGER : Reposez ça tout de suite sur la table. De toute façon on sait déjà que vous ne toucherez jamais à cette gâchette.

LUI, sans surprise : Qui estes vous ?

ÉTRANGER : Quelqu’un qui peut vous sortir de là. J’ai l’impression que vous n’avez plus grand-chose à perdre.

(Il ouvre le barillet de son arme qui est complètement vide.)

LUI : Dans ce cas, pourquoi suis-je incapable de mettre une saloperie de balle dans ce revolver ?

ÉTRANGER : Ça, on appelle ça du remords.

LUI : …

ÉTRANGER : Alors vous prenez mon offre ?

LUI : Que voulez-vous faire ?

ÉTRANGER : Vous emmener à un endroit où il n’y aura plus de remords.

(Il se lève et suit l’inconnu)

*  *  *

« Fevrale dostat chernil I plakat
Pisat O Fevrale navsnryd
Poka grohochushaya slyakot
Vesnoyu charnoyu gorit »
    - R e i Skt

ACTE 2
Vie deuxième

Ce n’était pas un chat comme les autres, je vous le dit !

Il est apparu du jour au lendemain dans les bras du Passeur. Vous savez, cet homme capable de passer de l’autre côté. Entre vous et moi, je trouve ce monsieur bizarre. Combien d’années cela fait-il qu’il garde une jeune enfant prisonnière chez lui ? C’est dégueulasse !

De quoi je parlais ?

Ah oui ! Le chat !

C’était un petit chat tout maigre au poil noir et aux pattes toutes sales. C’était pas surprenant vu qu’il passait son temps à vagabonder. Plusieurs gens du village le surnommaient d’ailleurs « Dirty Paws ».

On sait pas vraiment quand est-ce qu’il est arrivé exactement. Il est juste arrivé. Moi je pense que c’est quelqu’un qui l’a créé. Parce qu’un chat intelligent comme ça, ça n’existe pas. Vous voyez, des fois il entrait dans un bar sans que personne le voit et il restait dans un coin sombre tout la soirée. Croyez-moi ou non, ce bâtard là écoutait tout ce qu’on disait ! Je vous jure sur la tête de ma mère que je l’ai vu hocher la tête quelques fois !

Y’a des rumeurs sur ce chat. Vous pouvez pas imaginer le nombre de rumeurs qu’on a entendu dans le coin.

Une en particulier a retenu mon attention.

Vous voyez, ce chat aurait été créé par le Passeur lui-même. Il lui aurait donné naissance pour l’offrir à cette jeune enfant qu’il garde en captivité. Merde je me souviens pas son nom. Peu importe. Vu que la gamine vit toute seule dans le super-manoir du bonhomme, évidemment qu’elle a dû se sentir toute seule alors le monsieur lui a donné un chat. Il lui a probablement dit qu’il l’avait « trouvé ». Le chat avait cette curiosité, il courait toujours partout dans le manoir et il avait une fixation sur ce qu’il pouvait voir à l’extérieur. La jeune fille était trop inquiète de ne pas le voir revenir pour le laisser sortir dehors. Mais un jour elle fit une erreur de manque d’attention et BOOM ! Le chat prit la fuite.

Il disparut pendant plusieurs jours.

Mais il se repointa et la première chose qu’il fit c’est se coucher près de sa maîtresse.

Ils se faisaient confiance tous les deux alors avec le temps elle finit par laisser constamment la fenêtre ouverte. Lui partait. Parfois pendant des semaines, je vous jure ! Mais il revenait toujours pour se nourrir, pour profiter du foyer et de la présence de sa meilleure amie.

Quand le chat était avec elle, il ne la lâchait pas d’un poil. Il la suivait partout, comme un gardien. Quand il partait, certains disent qu’il allait apprendre. Des rumeurs racontent qu’il était fasciné par la langue des humains. Pas juste la langue, toutes ses connaissances. D’autres rumeurs disent qu’il passait son temps avec d’autres personnes comme le Chapelier et même avec Alice ! Le Chapelier devait probablement entretenir de longues conversations avec lui. Je l’imagine assez fou pour parler à un chat.

Mais bon, vous connaissez le Passeur, c’est un vieux pervers. Il ne pouvait pas supporter de voir les deux s’entendre si bien. Alors un jour qu’il n’en pouvait plus, il apporta le chat à la fontaine et le plongea dedans, tête première.

Le chat, bah il a été défiguré. La fontaine fait pas toujours des bonnes choses, vous devez le savoir. Son visage était devenu étrange, comme s’il souriait tout le temps. C’était troublant et pas vraiment agréable. Un chat qui sourit, vous imaginez ? Il a été chassé de plusieurs endroits à plusieurs reprises.

Je pense qu’après ça le Passeur n’a pas arrêté de s’acharner sur lui. Une fois il lui coupa les griffes si courtes que le chat eut les pattes en sang pendant plusieurs jours. Je pense que c’est lui aussi qui lui coupa une oreille même s’il a dû faire croire à l’enfant que c’était un accident. À chaque fois qu’on le voyait apparaître, il était toujours plus endommagé.

J’ai entendu dire que, les premières fois, le chat ne se défendait pas lorsqu’il se faisait agresser par le monsieur. Qu’on aurait pu entendre une mouche voler pendant qu’il se faisait torturer. Comme s’il acceptait son sort, comme s’il se disait qu’il n’avait pas la possibilité de se sortir de ce genre de situation.

Une fois il arriva au bar. Son pelage avait changé de couleur. Il était d’une sorte de bleu foncé. Puis il s’était assis dans un coin et on remarqua que la couleur de son pelage changeait constamment. Du bleu clair au rose au jaune. Avec le temps on s’est rendu compte qu’il changeait de couleur en fonction des émotions qu’il vivait. Le Passeur devait encore l’avoir trempé dans la fontaine.

Malgré toutes les tortures qu’il eut subis, il retournait toujours chez sa maîtresse et quand le Passeur baissait sa garde, il allait jusqu’à l’audace de se coucher dans leur lit. Oui ! J’ai entendu dire que le vieux pervers dort dans le même lit que la gamine !

Puis un jour le comportement du chat changea. Il devint provocateur. Comme si une lumière s’était allumée en lui. Chaque fois que le Passeur l’apportait avec lui pour lui faire subir une autre torture, il se débattait comme un diable et chialait si fort que presque tout le village pouvait l’entendre. Il mordait et arrivait à blesser même s’il n’avait plus de griffes.

La gamine a dû remarquer les blessures sur le Passeur. Elle l’accusa aussitôt d’être le responsable des multiples blessures de son chat.

Je pense que ce fut la dernière insulte pour le Passeur. Ce pervers est d’une jalousie incroyable. Franchement ! Être jaloux d’un chat !

On dit que le chat a été lancé dans la fontaine et laissé pour mort.

En tout cas ce qui est sûr c’est qu’on ne l’a plus revu ici. Quoi que. Parfois j’ai l’impression de revoir son sourire dans le coin d’une ruelle. Ou de le voir passer avec son pelage turquoise. Peut-être qu’au fond il a survécu. Merde je me rappelle vraiment pas le nom de cette gamine ! Ça commençait par un C ou quelque chose comme ça… Camille ? Non…

En tout cas, je sais pas à quoi ça peut bien vous servir cette histoire, mais c’est tout ce que je sais. Surtout que la moitié n’est que rumeurs.

Son interlocuteur lui envoie un grand sourire.

— Oh ça ne me sert à rien. Je suis juste curieux de nature !

L’homme aux cheveux turquoise se lève et quitte le bar.

*  *  *

« Lalalala lala la lala la
Lalalalala lala la lala la
Lalalala lala la lala la
Lalalalala lala la lala la »
- ∆

___________

Je ne suis pas un dieu.

Mon dieu, suis-je un dieu ?!

Haha !

« Mon dieu suis-je un dieu » !

Peut-être en suis-je un. Je suis comme un Narrateur Dieu, je suis un et je suis tout, je suis là, tout en étant là-bas, je suis tout le monde, je suis n’importe quoi, mon dieu, serais-je n’importe qui ?

« Mon dieu » encore.

Qui est « Mon dieu » ?

Qui est Camus ?

Qui est John Lennon ?

Qui est Zola ?

Je suis un étranger qui imagine être réaliste.

Je ne sais pas qui je suis vraiment.

De toute façon, est-ce qu’une personne dans ce monde se connait entièrement et intimement ? Je ne crois pas !

Je ne crois pas qu’il est important de savoir qui nous sommes, mais plutôt de savoir à quoi nous servons. Une personne qui croit servir à rien n’est pas une personne. Cette personne ne vit pas vraiment, ne vit pas pleinement.

Moi, je sers à plusieurs choses.

Je sers à garder un endroit hautement dangereux. Pourquoi ? Parce que des petites canailles pourraient aller s’en servir pour faire des mauvais coups et qu’il n’y a que moi qui a le droit d’en faire ! Je sers aussi justement à punir les méchants et à récompenser les gentils.

Seulement, je ne me souviens plus ce qui est méchant et ce qui est gentil, c’est gênant.

Mais bon, peu importe, ma parole est la bonne, il faut me faire confiance !

Je sers à redonner confiance à ceux qui le méritent et détruire ceux qui ne sont pas à la hauteur.

En général, ceux que je dois punir, ce sont ceux qui ont une maison, qui n’ont jamais vu de sang autre que le leur et qui n’ont jamais touché à une goutte d’alcool, c’est bien ça ?

Non, attendez, quelque chose cloche.

Ah oui !

Bien sûr, j’avais oublié de porter mon chapeau aujourd’hui !

Ce à quoi je sers finalement est très peu important, l’essentiel c’est de savoir qui vous êtes.

De toute façon, on oublie souvent notre utilité dans la vie. Et en plus la liste des choses auxquelles je sers est trop longue. Ou est-elle trop courte. Je ne sais plus.

Qui suis-je ?

Suis-je Dieu ?

Mon Dieu, Suis-je Dieu ?

Haha !

« Mon Dieu, suis-je Dieu » !

Mais non, je ne suis pas Dieu.

Dieu est trop ennuyeux.

Satan l’est autant.

Je dois être un entre-deux alors.

Le milieu de quelque chose, c’est bien ça. C’est grand, c’est infini, c’est beau, c’est fou, c’est magique, c’est partout. Le milieu on le voit dans tous les coins. Je suis le milieu entre le bien et le mal, entre la terre et le ciel, entre présence et néant. C’est ça.

Je suis le Cheshire Cat

Ou le Chat du Cheshire

Ou Chess

Grinsekatze

Gato de Cheshire

Pisica Cheshire

Mais bon…

Vous pouvez m’appeler Chase.



Derrière l'écran

.: Comment êtes-vous arrivés ici? : Une très très bonne amie :3
.: Quelque chose à nous dire? : Je sais que cela fait longtemps que je devais faire cette présentation pour ce forum, je m’excuse du temps que j’y ai mis et je m’engage à ne pas faire ce genre de chose une fois rendue dans le rpg !
.: Avatar : Alvaro Garay de Wand of Fortune
.: Rang désiré : Gardien de la Fontaine Arc-en-ciel

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celui qui n'arrêtait pas de sourire   2/10/2015, 15:44

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Bienvenue sur le forum! /o/ Te voilà enfin par minou =w=

J'aime beaucoup la façon dont tu as présenté l'histoire et ton personnage, ta fiche était vraiment agréable à lire, ça valait le coup d'attendre! Bon, tu dois t'en douter mais... Te voilà validé! Bon jeu! \o/ *fait pleuvoir des otaries*



Tu es validé!

Hell'come, te voilà officiellement membre du forum! Désormais tu ne pourras plus partir.... MUAHAHAHA!
Maintenant que tu es ici chez toi penses à recenser ton avatar et ton personnage, ton pouvoir. Aussi, tu pourras demander une maison, ou encore chercher des copains pour RP.
Et puis c'est tout, j'espère que tu te plairas parmi nous, n'hésites pas à voter sur les top-sites et à nous faire de la pub autour de toi!



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celui qui n'arrêtait pas de sourire   2/10/2015, 20:03



avatar
Invité
Invité
Le gardien de la fontaine arc-en-ciel! C'est bizarre mes DC sont Renard de la Fontaine et chevalier Arc-en-ciel. Complot illuminati? Extraterrestres?!

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celui qui n'arrêtait pas de sourire   2/10/2015, 23:31

Voir le profil de l'utilisateur
Gardien de la Fontaine Arc-en-ciel


Messages :
35
Age du personnage :
Inconnu (24 ans d'apparence)
Pouvoirs / Particularités :
Ubiquité
Origine :
Alice au pays des Merveilles
Orientation sexuelle :
Pansexuel
Habitation :
Le Domaine du Chat Perché - Fontaine arc-en-ciel
Fiche de personnage :
http://game-of-madness.forums-actifs.com/t852-celui-qui-n-arretait-pas-de-sourire
avatar
Cheshire Cat
Gardien de la Fontaine Arc-en-ciel
Woah ! Merci beaucoup les gens !! <3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celui qui n'arrêtait pas de sourire   3/10/2015, 10:39



avatar
Invité
Invité
On t'en veut mon Fromagophile, mais t'inquiète j'te protègerai au péril de ma vie

Bienvenue Minet!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Celui qui n'arrêtait pas de sourire   



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

Celui qui n'arrêtait pas de sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» Et si le temps s'arrêtait ? [ Lily Evans ]
» Alister Fearghas | "Personne n'a plus besoin d'un sourire que celui qui n'est pas capable de sourire aux autres"
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» C'est un père sage celui qui connaît son propre enfant [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Through the looking glass :: Et toi, t'es qui? :: Présentations en cours :: Présentations terminées-