L'as-tu entendu? Le murmure du vent?




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: L'as-tu entendu? Le murmure du vent?   5/10/2015, 17:34

Voir le profil de l'utilisateur
The Airbender


Messages :
20
Masculin
Age du personnage :
24
Pouvoirs / Particularités :
Maîtrise de l'air
Origine :
Japon Médiéval
Orientation sexuelle :
Pansexuelle
Habitation :
Au Red Castle
avatar
Tatsumaki Takeda
The Airbender
L'as-tu entendu? Le murmure du vent?


Tatsumaki Takeda
♦ Nom civil : Tatsumaki Takeda
♦ Age : Âge stoppé à 24 ans.
♦ Existe à Wonderland depuis : 14 ans
♦ Orientation sexuelle : Pansexuelle
♦ Groupe :Crooked Men
♦ Race : Alice
♦ Origine : Japon Médiéval
♦ Fonction : Garde Royal
♦ Âme : Donnée à la reine
♦ Particularité : Style de combat ultra fluide et chorégraphique
♦ Pouvoir : Maîtrise de l'air
♦ Classe sociale : Riche
♦ Participant au Game of Madness : Non


...


Tu connais le calme avant la tempête? Le calme c’est moi la tempête c’est ma force. Je suis assez discrète, en même temps un humain sans parole c’est tout de suite moins bruyant et parfois bien plus appréciable. Ma présence n’en est pas moins imposante, l’air semble laisser place à sa maîtresse s’écartant sur ma route et prenant en densité tout autour. Ce changement de densité ne fait en fait qu’amplifier les bruits de mon équipement lourd, alourdissant encore l’atmosphère.

Je suis assez grande pour une asiatique, à peu près 1m80 pour 60 kg. Mes yeux en amande auparavant marrons, ont rougit à mon passage dans ce monde me donnant une sorte d’aura fougueuse.
Je porte toujours mon armure rouge de samurai avec quelques touches de féminité. Le plaque frontale du plastron laisse place à un bustier recouvrant ma poitrine généreuse. Les épaulettes classiques ont laissé place à une épaisse fourrure rouge formée de poils longs qui retombent sur mes épaules. Je ne porte pas de kabuto mais j’ai conservé mon cimier que je porte par au dessus de ma chevelure noire. Un rond doré qui retombe sur le front derrière lequel on voit passer ma queue de cheval haute bombée. Le bas est bien plus conventionnel, une jupe de protection en plaque, le kusazuri, par dessus un pantalon en toile bouffant refermé dans des jambières et se terminant par des Kôgake, les chaussures de protection.
Concernant l'armement je porte mon katana à la ceinture dans un fourreau noir laqué et mon hallebarde dans le dos. Les finitions de ces deux armes sont dorées et l’hallebarde se termine au début de la lame par la même fourrure que sur mes épaules. Les deux armes sont de taille courte permettant leur maniement simultané.

Souvent le visage que j’affiche est apaisé, cependant afin de faire comprendre mes émotions j’accentue souvent chaque mimique appliquée à celles-ci. J'accommode toujours ce que je “dis” à de grands gestes de mains qui peuvent paraître relativement ridicules. On ne me le dit jamais, bien-sûr, ce serait d’une part trop insultant de se moquer d’un handicap mais en plus trop risqué de s’y tenter.

En parlant d'handicap, j'utilise souvent des papiers où j'écris juste un verbe pour m'exprimer. Je peux cependant au prix de beaucoup d'énergie faire vibrer l'air afin de m'exprimer, faisant retentir une voix presque céleste et divine.




...


J’aimerais tellement pouvoir exprimer mes sentiments correctement comme les autres. Que ce soit la colère ou la tristesse rien ne sort de ma bouche ouverte. Je suis relativement paisible mais faut vraiment pas m’ennuyer. Là où les autres font gronder de leur voix c’est le vent qui s’élève pour ma part. J’ai d’ailleurs tendance à dégainer un peu vite. Assez méfiante de base je n’hésite pas à passer rapidement à l’acte l’interrogatoire m’étant proscrit. C’est d’ailleurs ce qui fait mes qualité de gardienne, je calme le feu avant qu’il ne s’allume.

On pourrait me croire discrète de par mon introversion forcée. J’ai malheureusement beaucoup de choses à dire. Je ne suis pas introvertie bien au contraire, c’est le plus gros poids de ma vie. Je suis un peu comme un feu contenu, il n’y a pas plus naturel que moi, cependant je ne peux pas le montrer. C’est pour ça que parfois je laisse exploser mes émotions en utilisant mon pouvoir pour m’exprimer d’une voix presque surnaturelle, impossible de reproduire les vibrations des cordes vocales dans l’air même quand on est la maîtresse de l’air.

Mon point faible serait clairement mon côté émotif. Mon mutisme m’a poussée à exagérer tout mes sentiments afin de les faire comprendre. Les larmes illustrent la tristesse, les sourcils montrent la colère…

Ma plus grande qualité serait la loyauté et ensuite l’honneur. Les deux vont plus ou moins ensemble vous me direz puisqu’il est de mon honneur de rester loyale. C’est bien-sûr de mes origines que je tiens ces valeurs et si jamais je devais faillir je n’hésiterais pas à faire don de ma vie.

Ai-je peur? Je ne pense pas, je ne suis pas irrationnelle attention. Je connais juste mes capacités et n’ai jamais trop eut à craindre d’autrui.




...


Bonjour à toi qui vient lire mon histoire, on m’appelle Tatsumaki Takeda, enchantée de te rencontrer. Tatsumaki signifie tornade mais nous y reviendront plus tard, attardons nous plutôt sur mon nom. Oui je faisais partie du clan Takeda, alors je vous arrête tout de suite j’avais beau être contemporaine de Shingen, je n’était que la fille d’un frère d’une cousine par alliance de celui-ci qui avait obtenu le nom de Takeda par adoption. Pour résumer j’ai vécu lors de la guerre menant à l’unification du Japon, je vous épargne les alliances et trahisons qui en ont découlé, j’ai moi-même du mal à tout retenir. Souvenez vous simplement que mon clan a été anéanti une vingtaine d’année avant la fin de la guerre sonnant la fin de ma jeune vie, mais on reviendra sur celle-ci au milieu de l’histoire.

Née pendant la première expansion du clan Takeda, j’aurais du jouir d’une vie sans accroc pendant la première dizaine d’année. Cependant ma mère alors enceinte de moi depuis plus de 8 mois fut empoisonnée, la sentant dépérir, mon père un petit seigneur n’ayant que peu de terres respecta les volontés de ma mère et la sacrifia pour qu’elle puisse donner la vie. Ce jour, une vie avait été prise au lieu de deux.
Le poison m’avait atteint mais ça on ne le remarqua pas tout de suite. Ma naissance se fut sans pleurs, sans cris… J’étais arrivée comme une tornade laissant des ravages dans mon sillage mais aussi l’espoir après mon passage.

Il ne fallut pas longtemps pour qu’on découvre mon handicap, le poison avait altéré mes cordes vocales me retirant la capacité de parler. J’étais muette, aucun son ne sortait, pas de colère, pas de pleurs, pas de joie, rien… Ma bouche s’ouvrait et rien ne sortait. On aurait pu penser que cette caractéristique ferait de moi une enfant paisible. Vraiment? Ahah! Parfois mon père devait regretter son geste… Enfin non il m’adorait, après tout j’étais sa seule enfant et le seul souvenir qu’il avait de ma mère…

J’étais une petite garce, loin des petites filles japonaises auxquelles on apprenait les art de la danse, de la cérémonie du thé et d’autres conneries. Ma nourrisse me les avait apprise, ne savait-on jamais si un jour on me mariait à un jeune seigneur en recherche d’une partenaire de discussion *rires*.

C’était la guerre et mon clan après une période sans grand mouvement engageait une nouvelle phase d’expansion au côté du futur shogun Tokuga Ieyasu. Galvanisés par cette nouvelle alliance les vassaux et membres de la famille Takeda, fiers cavaliers, se préparaient à la guerre, et moi aussi. Oui, depuis mon plus jeune âge j’étais entraînée aux arts du katana mais pas seulement, j’ai passé quelques années aux côtés de moines à apprendre à manier l’hallebarde. Mêlant un équipement plus léger, katana court et hallebarde légère, à mes habilités en danse et acrobatie j’avais forgé mon propre style de combat, fluide comme l’air et élégant. En tant que seul héritière mon père voyait en moi le fils qu’il n’avait pas pour lui succéder, et même s’il savait qu’à sa mort, je ne lui succéderait pas directement il lui fallait s’assurer que je puisse me protéger seule.

En public, je portais l’armure rouge de notre clan et mes deux armes favorites, l’hallebarde dans le dos et le katana à la ceinture. Souvent on me défiait, les hommes n'acceptant pas mon statut de “samurai”, pauvres idiots étroits d’esprit qu’ils étaient. Ils se mettaient en colère parce que je ne leur répondait pas, je ne pouvais pas, mais ça peu le savaient... Je n’ai pas souvenir qu’un seul ne me soit arrivé à la cheville, ah ces imprudent, il y en a même un qui s’était fait seppuku tant il était honteux de sa défaite, l’idiot.

A mes 24 ans Tokugawa nous trahissait et de défaites en défaites après la perte de notre Daimyo, Shingen Takeda, nous fûmes décimés. Je ne sais pas les circonstances de ma mort, je suis morte point et je pense pouvoir en être heureuse sachant le sort qu’il est réservé au femme en tant de guerre… La seule chose que je sais c’est que j’ai pris une main tendue dans le tunnel de la mort qui m’amena chez les Crooked. Un gars avec un masque de lapin grimaçant, drôle de bonhomme me disais-je.

Arrivée là-bas je ne comprenais pas trop ce qui m’arrivait. A la cour il y avait un Renard, un lama, et cette reine/homme, ainsi que d’autres “humains” à l’allure plus excentrique encore. Après je n’étais pas là pour juger et de toute façon personne ne pouvait m’entendre juger. La première chose que je “dis” -oui en fait je l’ai écrit- à mon arrivée concernait mon handicap mais encore lourdement armée et dans mon armure rouge personne ne semblait vouloir essayer d’en découdre avec moi. On me laissa respectueusement la place pour arriver devant le trône de ce “Red Castle”, drôle de salle oscillant entre le morbide et la décoration anglaise chique. Je me tenais là devant le roi, euh non la reine, c’était confus en fait on dira la reine et on parlera de lui comme d’une homme à partir de maintenant. Il dégageait une telle aura de puissance qu’instinctivement je me suis agenouillée devant lui avant de lui céder mon âme.

Cette cérémonie faisait de moi une Crooked Men, je n’étais pas encore aux faits des contextes géopolitiques de ce monde mais cela me faisait entrer encore une fois en guerre.

Mon pouvoir se déclara lors d’un entraînement, chaque coup que je faisais, tournoyant dans l’air de part la fluidité de mes mouvements envoyant des tornades vers mes opposants. C’était bien cela, je contrôlais l’air. C’était vraiment grisant, tout ce qui nous entoure, ce qui nous permet de vivre, la matière dans laquelle on vit  était une arme pour moi. Une arme qui fut mise à contribution rapidement en me donnant le grade de garde royal au service de la reine.

Ainsi débuta mon histoire...




♦ Pseudo HRP? :Nope
♦ Parles nous de toi : Nope
♦  Comment es-tu arrivé ici? : Nope
♦ Quelque chose à nous dire? : Nope
♦  Avatar : Je sais pas
♦  Rang désiré : The Airbender



Dernière édition par Tatsumaki Takeda le 7/10/2015, 01:53, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'as-tu entendu? Le murmure du vent?   5/10/2015, 18:09



avatar
Invité
Invité
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'as-tu entendu? Le murmure du vent?   6/10/2015, 19:26

Voir le profil de l'utilisateur
Red Queen


Messages :
1343
Féminin
Age du personnage :
19 ans
Pouvoirs / Particularités :
Contrôle des ronces empoisonnées et vol de vie.
Origine :
Blanche Neige- Alice in Wonderland
Orientation sexuelle :
Homosexuel
avatar
Snow White
Red Queen
Rebienvenue! /o/ Bah... Je n'ai rien à redire, amuses-toi bien avec ce nouveau personnage!

   

Tu es validé!

   Hell'come, te voilà officiellement membre du forum! Désormais tu ne pourras plus partir.... MUAHAHAHA!
   Maintenant que tu es ici chez toi penses à recenser ton avatar et ton personnage, ton pouvoir. Aussi, tu pourras demander une maison, ou encore chercher des copains pour RP.
   Et puis c'est tout, j'espère que tu te plairas parmi nous, n'hésites pas à voter sur les top-sites et à nous faire de la pub autour de toi!



“I felt like an animal, and animals don’t know sin, do they?”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'as-tu entendu? Le murmure du vent?   6/10/2015, 22:18

Voir le profil de l'utilisateur
The Airbender


Messages :
20
Masculin
Age du personnage :
24
Pouvoirs / Particularités :
Maîtrise de l'air
Origine :
Japon Médiéval
Orientation sexuelle :
Pansexuelle
Habitation :
Au Red Castle
avatar
Tatsumaki Takeda
The Airbender
Bien-sûr que tu n'as rien à redire au bout du 4éme je commence à savoir =P Merci en tout cas!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'as-tu entendu? Le murmure du vent?   



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

L'as-tu entendu? Le murmure du vent?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le murmure du vent, le soupir des feuilles, et le chant des oiseaux. [Solo]
» Murmure du Vent ─ Wild forever. ♫
» Le murmure du vent [PV Eden]
» Ses sanglots n’étaient qu’un murmure étouffé par le vent
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: Through the looking glass :: Et toi, t'es qui? :: Présentations en cours :: Présentations terminées-