Run to the edge of destiny [~ Edward Scissorhands ]




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Run to the edge of destiny [~ Edward Scissorhands ]   22/12/2016, 18:54

Voir le profil de l'utilisateur
Tromper le destin.... Et les apparences....


Messages :
17
Age du personnage :
Environ 19 ans. (Pour plus de précisions demandez au four. )
Pouvoirs / Particularités :
Real Body / Accel World.
Origine :
Le Petit bonhomme... en pain d'épice.
Orientation sexuelle :
Bi.
avatar
Liam Eden Highless
Tromper le destin.... Et les apparences....
Toujours plus proche.
Chaque foulée plus proche.
Chaque geste, chaque instant, plus proche encore que le précédent.
Chaque geste que tu fais t'en rapproche.
Chaque geste que tu esquives, chaque pensée que tu émets, chaque souffle que tu expires.
Tu le sens, n'est ce pas, tu le sens ? Ce souffle qui vient effleurer ta peau et essayer  de chuchoter contre toi... Ce souffle qui murmure alors que tu courres de plus belle. Ce souffle qui chante « La liberté est pour bientôt... »
Écoute-le chanter, entends-le. N'écoute que lui. N'écoute que lui, ne fais qu'un avec lui. Laisse-le imprégner ton corps et ne faire qu'un avec toi. Tu te répètes ? Aucune importance.
Ça n'en donnera que plus de poids à tes mots.
Il ne faut pas que tu perdes cela de vue un instant.
Cours, cours, cours, ne te retourne pas, pas une fois. Avance.
Mais si ce souffle dans ma nuque était son souffle ?
Si ce souffle alentour était le souffle de sa course qui se rapprocherait pour m'emporter dans ses griffes et me dévorer ?

Un regard dans mon dos malgré mes propres mots.
Il est encore loin, tu peux souffler.
Tu peux relâcher un peu ton angoisse mais point ton allure qui doit rester vive si elle espère pouvoir lui échapper......
Ta course semble encore le tenir à distance. Je le vois dans le lointain, je devine sa silhouette réduite à une minuscule tête de guépard qu'au loin on ne devine pas.
Il faut savoir que cette vague tête jaune là bas est un hybride affamé.
Et malheureusement, je ne le sais que trop bien. Mais il n'y a rien à craindre, pour le moment. J'ai encore l'avantage pour le moment. Pour le moment....
C'est bien, c'est parfait.Je n'ai pas choisi de mourir aujourd'hui.
Certainement pas sous les crocs d'un homme décidé à manger un petit gâteau qui a l'air succulent.
CERTAINEMENT PAS. Plus encore déterminé je repris ma course.
Plus vivement encore. Essaie de voler sur le sol.
Essaie de faire tes pas plus légers que l'air pour disparaître dans le monde.
Qu'importe si cela faisait voler les copeaux de chocolat de cette magnifique plage de la mer Sucrée.
Si seulement il pouvait s'en prendre dans la tronche et s'arrêter....
Mais il était trop loin, le crétin, alors ça ne pouvait pas marcher, évidemment.…
ÉVIDEMMENT HEIN. Ce serait trop simple.
Un soupir exaspéré. Et je reprends ma course.
Faudrait pas que je perde du terrain pour des conneries pareilles.
Laisse tes râleries pour plus tard. Ça attendra bien un peu.
Là, y a ta vie à sauver.
Je pense que c'est le principal.

Un cri, derrière.
Suivi d'insultes indistinctes.
Et la tentation de regarder par dessus mon épaule.
Mais je ne devrais pas, ça me ferait perdre du temps et…
Et la vision de monsieur Guépard qui gisait au sol, après s'être pris les pieds dans le tronc du cocotier qui gisait au sol auquel j'avais échappé de peu et qui lançait des insultes en tout sens me parvint….
Un sourire sur mes lèvres vint. Le premier de la journée.
Parce que s'il était tombé, il pouvait abandonner la partie, enfin, et me foutre la paix…
Ou même s'être blessé, et du coup être forcé d'abandonner… Ce serait parfait….
Mais pas très sympa. Faudra peut être que j'aille l'aider, aussi, ne serait-ce qu'à rentrer chez lui….
………...Non mais ça va pas bien, toi, Liam…. Être sympa avec le type qui veut te bouffer ????
Ce serait totalement suicidaire. Et pour te remercier il te boufferait.
Super récompense. Ça vaudrait le coup, tiens.
Toi, qui essaye, JUSTEMENT de lui échapper……
C'est bizarre ça… Ne serait-ce pas justement l'inverse de ce que tu veux obtenir ?
Tu voulais pas survivre juste avant ?
Tu peux être gentil, oui abruti, d'accord mais pas avec u type dont le rêve actuel est de te dévorer sans aucune autre forme de procès.
Alors cours abruti, et ne t'arrête pas.

Cours abruti, ne te laisse pas t'arrêter.
Tes poumons te font mal ?
Endure. Il n'y a rien pour te cacher encore.
Laisse ta respiration demeurer sifflante.
Tu n'as point de temps pour t'arrêter  et reprendre ce souffle qui te manque encore.
Tu n'as que le temps d'enchaîner les pas de ta valse vers la liberté.
Tu n'as que cela à faire, pour étendre tes ailes vers le moment où il ne te suivra plus et où tu pourras regagner ton chez soi.
A présent, avance, continue d'avancer, sans même un regard au paysage jeté.
Peut être que sous peu il y aura un buisson où tu pourras te cacher mais pour le moment il n'y a que des cocotiers qui encadrent la route de chaque côté, cette route qui monte vers des dunes plus hautes et ce qui semble une terrasse relevée au dessus de l'océan et le vent qui fait tournoyer des boulettes….
On se croirait dans un western de sucre, c'est génial, PARFAIT.
Même le décor se fout de ma gueule, c'est pas vrai…..
Bientôt on va se rattraper, dégainer des pistolets et jouer à qui tire le mieux.
Et ce sera pas moi, c'est garantie.
SUPER. Manquerait plus qu'un témoin anonyme pour assister au duel de l'année et on aura la totale.
Tiens cet espèce de grand tronc d'arbre là bas lointain dont les branches ont l'air putain d'aiguisé et le feuillage putain de dispersé, par exemple.
Un super témoin muet qui sert à rien.
En même temps, les témoins, ils servent jamais qu'à ramasser le mort à la petite cuillère…
Et avec ce foutu Wonderland et ma nature, suis certain que les arbres de cette putain de plage vont faire un putain de festin.
Fiesta de gâteau, olé ! Super repas prévu.
Dommage que je sois prévu comme menu.

M'enfin, si je courre assez vite en faisant en sorte de pas m'accrocher BÊTEMENT aux branches de l'arbre ça devrait aller……
Mais j'ai tellement pas de veine, HEIN, que ça risque d'arriver…..
Calme toi Liam. Ça sert à rien de râler et t'énerver.
Ça ne te fait que perdre ton temps et de l'énergie que tu aurais pu utiliser en un meilleur usage...
Et ce n'est pas comme si je pouvais me permettre de perdre la moindre énergie.....
Pas quand je courrais pour ma vie.
Et puis tu sais très bien que si tu râles trop fort, t'énerves trop fort, tu vas devenir un petit gâteau….
Bon, il te verra moins bien qu'avec tes putain de cheveux roux qui font un putain de drapeau rouge qu'on secoue dans l'air comme le drap d'un torréro, mais aussi ce sera plus facile à chopper….
Pas seulement pour Mr tête de Guépard….
Pour toutes les autres zentilles bébêtes qui doivent se cacher dans le sable et qui attendent juste un bon bout de sucre se baladant dessus pour le bouffer…..
Tu frissonnes ? Parfait.
Ça t'évitera de foutre ta vie en l'air pour des conneries.
C'est pas que t'en a deux, mais la deuxième elle te rend légèrement amnésique…..
Alors BON AUTANT EVITER…..
Suis sûr que le Papatissier il s'en remettrait pas que je l'ai oublié……
Et puis je peux décemment pas l'abandonner en crevant comme un con….
Sinon qui sait quelles cata il ferait encore………

Et allez on est parti pour l'instant cliché….
C'est parti mon kiki. Le moment où tu te rappelles quand tu fais une action cruciale de pour qui tu la fais, que tu dois pas abandonner blabla et tout ce charabia…..
Mon dieu j'ai l'impression d'être le héros d'une de ces sitcom à la con comme y en a qui savent si bien en produire……Une sitcom où le personnage principal fait juste une putain de course avec un guépard, qui est quand même supposé être l'animal le plus rapide au monde…...
Une sitcom, où le héros c'est qu'un crétin de facteur.
Un crétin de facteur qui veut pas être cliché et qui l'est.
Et qui pendant qu'il est cliché, a, BIEN SUR COMME UN ABRUTI QU IL EST laissé son ennemi récupéré du terrain sur lui.
On le dit jamais assez, les clichés, c'est mauvais.
Parce qu'en plus Mr s'est bien remis de sa blessure.
Assez pour courir avec un air encore plus déterminé.
Mais ma VIE EST PARFAITE DIS DONC.
JE ME FAIS POURSUIVRE PAR UN PUTAIN DE GUÉPARD MAIS TOUT VA BIEN.
CE GUÉPARD VA FAIRE QU'UNE BOUCHÉE DE MOI MAIS SUPER MA VIE EST PARFAITE WOUHOU. \O/

Allez, qu'est ce qui me manque à mon bonheur et ma vie parfaite ?
Des crampes, bien sûr !
M'enfin, HEUREUSEMENT, je courre tous les jours dont je suis pas trop mal entraîné de ce côté.
C'est déjà ça.
On peut rire mais c'est un putain d'avantage.
Surtout que lui, il a plus l'air d'être une feignasse qu'un grand sportif…..
HEIN Mr Guépard qui ouvre en plein peignoir à 11 heures du matin………
Allez avec un peu de bol, son corps va le lâcher….
Surtout avec sa chute, son corps qui courre facilement depuis une heure….
Voire deux… J'ai perdu le compte, à force…….
De toute façon, Merci à mesdames endorphines, mes jambes me font même pas mal…
Par contre demain matin…
Heureusement qu'on est dimanche…..
PARCE QUE JE RECOMMENCE PAS COMME CA UNE COURSE PAREILLE DEMAIN MATIN C EST CERTAIN.
Faut pas déconner.
Même moi j'ai mes limites.

Mais concentre toi sur la route au lieu de te perdre dans tes pensées.
Ne quitte pas des yeux le chemin qui danse sous tes yeux.
Il est ton salut, ta liberté, te mène vers un plateau qui là haut peut être aura des cachettes....
Ne guette qu'elle, ne regarde qu'elle....
Ne fais que l'observer, pour espérer attraper un pan de son vêtement et t'en couvrir.
Pour pouvoir s'y blottir et te cacher de ce regard avide de te manger....
Pour pouvoir te dissimuler dans les ombres du monde et te protéger  de ses crocs avides de te dévorer.
Ça te sera plus utile que penser ta merde.
Si t'as pas eu de bol depuis ce matin, t'en auras pas maintenant.
Redescends un peu sur terre, abruti.
Rêver ça a jamais été bon.
Comme si tu le savais pas.
Allez regarde la route, à la recherche d'un coin où te planquer...
Parce que tu vas pas pouvoir continuer comme ça pendant 107 ans.
Sauf si tu veux qu'on te colle dans le dos la stupide musique qui fait rire des films de poursuite.
Et encore.
Ils sont bien gentils les films clichés, mais ils précisent jamais que y a des conséquences physiques.
En même temps ça fait beaucoup moins glamour de le préciser.
C'est comme les crétins qui s'embrassent sous la pluie.
C'est mignon, parait-il... Par contre ce qu'ils disent pas, c'est que le lendemain les rhumes le sont encore plus......
Mauvaise langue ? Non juste pas romantique pour un sou.

Avance sur la route de la liberté qui se rapproche de toi, doucement, insidieusement....
Continue de t'élancer vers cette liberté qui te tend les bras, qui t'appelle pour amant...
Qui veut te chérir et t'aimer plus que n'importe qui....
Qui t'appelle et souffle sur ton visage ses airs chéris...
Entends les, écoute les, laisse toi bercer.....
Écoute leur mélodie et laisse toi emporter par ce flot incessant de foulées qui se suivent et se poursuivent en une course éternelle où tes pieds ne se rattraperont jamais..…
Car s'ils se rattrapaient ce serait la chute de ta vie et de ton équilibre, et à peine aurais-tu eu le temps de te redresser que déjà sur toi il serait…..
Ne pense à rien d'autres qu'au chemin qui se dessine droit devant toi..
Il est la seule voie possible, la seule envisageable, la meilleure destinée qui puisse à toi s'offrir alors ne la quitte pas des yeux..
Ne t'angoisse pas avec sa vue, pour voir combien tu as perdu..
Ramène tes yeux sur la route…
Mais bien sûr je n'écoute point ma raison, et tiraillé par un autre feu, je tourne la tête vers ce que derrière moi j'ai laissé….
Et je réalise…...

Qu'avec mes considérations de SI GRANDE IMPORTANCE  J AI ENCORE PERDU DU TERRAIN IMBECILE DE MESDEUX !
J AI  PAS APPRIS LA PREMIERE FOIS , ON DIRAIT ?
FAUT QUE JE ME FASSE BOUFFER POUR COMPRENDRE OU QUOI ?????
AH BAH BRAVO SUPER.....
MANQUERAIT PLUS QUE JE M'ACCROCHES A CE PUTAIN D'ARBRE LA OU QUE JE TROUVES RIEN POUR ME CACHER ET CE SERA LA TOTALE !
ET UN LIAM ACCROCHE, UN, PRET A ETRE LIVRE !
GG.Bravo mon gars.
Je suis un winner. DANS LA LOOSE.
Autant aller se pendre dans l'arbre ça ira plus vite.
D'ailleurs il ressemble vachement à un humain quand on s'en approche....
Ouais, bizarre..... Mouais, je dois commencer à avoir des hallucinations en plus.
SUPER. MA VIE EST TELLEMENT UN CONCENTRE DE MERDE QUE...
Craaaack ! Mais merde, le destin tu peux pas me foutre la paix ???
Heureusement que je l'ai évité ta putain de branche de merde qui tombe toute seule de ce putain de cocotier.....
Ouais heureusement que je me suis pas pris ce putain de mastodonte de merde, parce que là, je suis pas sûr que j'eus survécu et j'aurai fait un putain de festin.....
Ouais en fait arrête de te plaindre, abruti.
T'aurais pu subir pire encore, tu le vois bien.
Et puis si j'avais pas eu de bol elle serait tombé JUSTE DEVANT MOI ET MON CHEMIN AURAIT ETE COUPE ET....
Oh..... Wait. Attends, si le chemin est coupé....... Mais alors....

Un espoir, un espoir fou se répand dans mes veines.
Je ne cherche même pas à le combattre et je tourne la tête, résolu à le contempler.
Et sa vision s'offre à mon regard et je la savoure d'un secret bonheur....
Toute retraite est devenue impossible, oui, en effet...
Mais pour la gravir, là aussi ce sera plus compliqué.
Si le chemin est coupé par une épaisse branche tombée....
Je viens de trouver du temps pour me cacher.
Encore fallait-il ne pas traîner.
Alors reprends ta course, ne suspends pas son envol.
Gravis ces marches vers cette liberté que tu guettes tant.
Gravis les, élance toi vers la liberté qui te tend les bras....
Élance toi en ses pas, dans ses bras, laisse le sable et ses dunes s’élever plus haut, et toi gravir la pente qui te mènera à eux...
Laisse le décor se rapprocher, devenir peu à peu visible...
Il se rapproche, il te tend ses bras, il t'appelle...
Entend son appel.....

Il te reste si peu.
Quelques marches encore à gravir, quelques endroits à passer.
Repère les passages que tu vas forcément emprunter..
Ces marches qui montent vers là haut....
Un passage devant cet arbre, déboucher sur cette terrasse de pierre en évitant les bancs et la table qui les occupent, puis se jeter dans un des buissons qui vient border de chaque côté l'espèce de petite terrasse qui surplombe l'océan sucré en dessous... Et qui sont en nombre suffisant pour faire perdre un certain temps à fouiller le bon....
Maintenant il fallait juste se concentrer sur les dernières étapes....
Les marches encore à gravir, l'arbre devant lequel passer...
Arbre qui d'ailleurs, en y regardant de plus près ne semble pas aussi imposant que de loin il l'était...
Mais de plus près, il est encore plus étrange que de loin....
Il n'a point l'air d'être végétal du tout, mais plutôt métallique.....
Comme si ses branches étaient d'acier....
Quant à son feuillage, de plus près on dirait vraiment une chevelure ébouriffée d'un savant fou....
Et son tronc est sombre mis à part près de son feuillage est d'un blanc pâle comme de la porcelaine..... Et son bois est marqué de telle manière qu'on dirait presque que son visage est humain......
Un frisson. Un frisson d'horreur en notant tout cela.
Mais concentre toi sur la route, ce n'est jamais qu'un putain d'arbre que ton imagination rend humain parce que tu es effrayé.

Regarde, encore quelques marches et la liberté te tendra les bras.
Quelques marches et tu seras au sommet, enfin, libéré, prêt à ce monde affronter....
Quelques marches et un passage forcé devant l'arbre....
Bien sûr, aucun moyen d'y couper, mais si je ne vais pas dans ses branches, rien ne risque de m'arriver.... Bien sûr.
Ne le regarde pas, ne regarde que la route et les buissons...
N'y fais pas attention, il n'est pas là, bien sûr que non, enfin, si il est là, mi ce n'est qu'un arbre, ce n'est qu'un arbre, un idiot d'arbre....
Qui de près n'est pas si grand.... Il est bien plus imposant et haut que je ne le serai jamais...
Grr... Même un putain de végétal nain par rapport à ses congénères sera toujours plus petit que moi.... C'est rageant bon sang de bonsoir.....
Mais il est loin d'atteindre la taille de n'importe quel cocotier...
Son tronc est plus frêle, aussi...
Plus délicat, presque fragile....
Comme sculpté, crée,taillé.....
Comme une espèce d’œuvre d'art un peu étrange... Mais qui a une certaine..... beauté ???
Surpris, à cette pensée, je m'arrête net, et mon regard malgré moi lui reste attaché, pour le détailler du regard.
Un arbre, beau ????? Mais que....

Et pourtant... Il y a une espèce de beauté, dans sa posture, dans son expression......
Il a une certaine tristesse, dans l'expression comme si ces derniers temps il n'avait été que solitaire en cet endroit..... Quelque chose dans ses yeux...... Comme une espèce de mélancolie dans son allure qui crie à la solitude... Et qui m'attriste pour lui, inexplicablement....
Qui me donne envie de presser son épaule et lui assurer, qu'ici il ne sera plus jamais seul.....
C'est ridicule, surtout qu'il s'agit d'un arbre...  C'est d'un sentimentalisme ridicule et stupide, comme si cela pouvait l'aider, comme si je pouvais le déraciner pour le planter dans un endroit où il ne serait plus jamais seul.....
Mais..... Pourtant c'est là.
Et l'espace d'un instant, l'espace d'un battement de cœur, ma nature cesse d'être réprimée.

Et comme fasciné je m'avance vers lui, comme s'il m'attirait.....
Et plus j'approche et plus la réalité me vient....
Son tronc semble couvert d'un cuir noir doublé d'étranges boucles.....
Son sommet est pâle et délicat mais couturé de cicatrices comme si quelqu'un s'était acharné sur son visage.... Mais cela me semble si injuste.... Ce qui se tient là reflète l'innocence, la candeur et la pureté.... Qui, qui a pu abîmer l'innocence ???? Quel est l'infâme fils de pute qui a pu....
Et la colère afflue en moi à l'idée que l'on ait pu faire du mal à un pauvre rêveur innocent.
Si je tenais cet infâme fils de.... Quoique, c'est trop méchant, en fait.
Pas pour ce petit enfoiré de trouduc. Nope, pour lui rien n'est assez mauvais....
Alors qui a pu prendre cet arbre innocent pour griffoir... ?
Cela me dépasse, me blesser pour l'étrange œuvre d'art qu'il est, une de ses figures du sublimes, dont l’étrangeté, la mélancolie, le rêve qui en émane lui donne un air si candide..
Lui donner une de ses allures de rêveur qui peuvent changer le monde, comme Papatissier.....
Autant que l'on puisse en donner à un arbre, évidemment...
Mais... Est ce vraiment un arbre, réflexion faite ????
Regarde ses yeux, ce corps.... Ses marques.... Cette expression...
Cette.... tignasse qui n'est point du feuillage.....
Ses branches qui ne sont point des branches, mais des bras ?
Ses racines qui sont des jambes ????
Idiot, imbécile... Tu avais bien vu du premier coup...
Idiot... Et voici l'être dont tu avais peur....
Un petit rêveur......
Un petit rire naît sur mes lèvres et je ne cherche point à le retenir....
Comme je ne cherche pas à retenir les mot qui me viennent....
« Désolé, camarade. Pendant un temps je t'ai pris pour un putain d'arbre..... Mais nan en fait. »

Mon rire devient un peu nerveux et d'instinct ma main va ébouriffer mes propres cheveux d'un geste un peu gêné alors que je ne peux que baisser les yeux.....En le processus je sens le ruban qui les retenaient se défaire et les sent couler librement sur mes épaules..... Sûrement éprouvé au bout d'un moment par ma longue course.....
ET MERDE PUTAIN DE MERDE.......GENIAL.... ET VOILA CES CONNARD LIBRES JE DEVIENT ENCORE PLUS UN ETENDARD ROUGE....... MAIS PARFAIT, JUSTE PARFAIT.....
Et je jure à voix haute sans me retenir en portant une main à mes cheveux pour essayer de les retenir et les empêcher de se libérer totalement......
Quoique... On se calme, le gâteau....
On a pas encore entendu l'autre connard, il y a encore moyen de le ramasser et rattacher rapidement
ses cheveux... Alors au lieu de t'énerver d'emblée, exécute toi......
Et je me penche pour ramasser mon ruban....

Et le monde bascule dans le chaos et la peur.
Ce fut d'abord une voix qui se rapprochait.....
« Enfoiré de biscuit, je vais te rattraper, sale)petite race ! »
Puis ce furent leur vision.
Des lames de ciseaux immenses au bout de ses mains.... Qui sont ses doigts....
Et je me recule, horrifié à cette vision récupérant au passage vite fait on ruban et me rattachant vivement les cheveux....
Ainsi qu'au cri qui s'approche et qui me menace complètement.....Mes yeux ne pouvant se détacher de ses mains...
Mon dieu, mon dieu.......
Et j'avais fait confiance.... Assez pour m'approcher comme ça.....
Et du coup les marques de son visage... Prenaient tout son sens....
Et son air innocent, était peut être juste......Une putain de mascarade pour attirer des victimes....
Et me voilà avec une deuxième menace sur le dos.
Super, ma vie.... Super....
Mais calme toi, calme toi, sinon tu vas vraiment te transformer.....
ET C EST TOUT SAUF LA BONNE CHOSE A FAIRE.......
Inspire, expire, en reculant. Voilà comme ça....
Parfait, recule, jusqu'au buisson... Tu peux rien faire contre des griffes....
Rien du tout... Rien contre un type aussi dangereux.....
Si, peut être une chose.....

«ExcusezmoidevousavoirdérangéMonsieurnefaitesplusattentionàmoijesuispaslà......
-Où t'es gâteau ? Viens ici que je te bute enfoiré !!!!!!!!!!!!! »
Sa voix de plus en plus proche..... J'ai de moins en moins de temps....
J'essaye de reculer plus vite encore, sans quitter des yeux Mr Lames...
Car qui sait, si je lui tourne le dos, ce qu'il serait capable de me faire....
Je préfères ne pas y penser.... Un nouveau frisson...
Non, ne te laisse pas terroriser, pas maintenant.....
Pas maintenant...............
Je ne le quitte pas des yeux et je continue d'avancer alors que les pas se font de plus en plus près.....
Et je réalise que Mr Lames ne sait pas dans quelle panade je suis et que cela risque de lui coûter quelque chose.....
Et ils viennent à nouveau sans que je puisse les retenir......
«Jevousconseillededégurpirletypequiarriveestpascommodeetpasdebonnehumeur..... »
Un bruissement dans mon dos et je réalise que je suis arrivé au buisson dans lequel je plonge en toute hâte.....
A temps, car mon poursuivant arrive au même moment en s'exclamant en fulminant....
« Vous, Monsieur, bonjour !  Excusez moi de vous déranger.....Auriez-vous pas vu un type aux cheveux de feu qui courrait ?????? "

Et c'est à peine alors que je viens d'y plonger que je réalise dans quels ennuis je me suis encore fourré. Moi,conseiller, prévenir mon futur ennemi ?
Pff, Liam, tu es vraiment trop gentil, ça va te coûter ta perte.....
Et avec ses lames, il se passera bien de mes conseils......
Mais s'il n'y avait que ça....
Le fait est que si Mr Tête de Guépard ne sait pas où je suis et n'a visiblement pas encore vu les lames, Mr Lames, lui, oui......
Et je réalise du coup que mon sort ne dépend plus que de Mr Lames....
Et je jure à mi voix en tremblant me tassant sur moi-même au sein de mon asile végétal......
Putain de destin.
Revenir en haut Aller en bas
 

Run to the edge of destiny [~ Edward Scissorhands ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Octobre] Taeyang Taeyang Edward Scissorhands
» Marque of Destiny
» Agnar.d.Edge[terminer]
» Your Destiny || Forum RPG
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of madness :: FTWhat :: Poneyville :: Trick Or Treat? :: La mer sucrée-